Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/01/2009

Bonne nouvelle !

Je suis très heureuse car je viens d'être contactée par la juge des tutelles au sujet de Vincent et de sa maman.

Ma petite voix intérieure voyait juste, comme toujours. Merci à elle !

Cécile et Vincent ont du être séparés plusieurs mois, chacun dans des services hospitaliers différents comme je le craignais, avant d'obtenir les dérogations nécessaires pour qu'il puisse intégrer une maison de retraite malgré son jeune âge, avec sa maman.
Ils viennent tout juste d'être "placés" ensemble dans un établissement médicalisé pour personnes âgées.
Chambre l'une à côté de l'autre et repas ensemble.
Vincent semble avoir encore un peu ses esprits mais sa maman est dans son monde à elle...

Triste histoire qui me fait mal au coeur. Car il y a eu un abandon total de la part des deux soeurs de Cécile. Sa descente a été progressive sans aucune aide ou soutien moral de la part de sa famille qui pourtant, connaissait son adresse.
Les service de soins à domicile et la juge des tutelles ignorait même l'existence de ces soeurs.

Comment est il possible d'agir ainsi en laissant sa soeur âgée et malade s'occuper seule de son enfant adulte totalement dépendant ?
Je revois les scènes de mon enfance où Vincent, Cécile et Peter le papa me renvoyaient l'image d'une famille heureuse...

Nous allons aller les voir mercredi. L'établissement a besoin de connaître un peu leur vie et surtout celle de Vincent pour lui faire un projet de vie.

16:31 Publié dans Bonheur | Tags : abandon, tutelle | Lien permanent | Commentaires (11)