Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

sensations

  • Pourquoi cette peur ?

    Le 24 février approche.
    J’ai peur. Oui, je sens cette peur en moi.
    Je me demande comment je vais vivre cette journée.
    Vais je me repasser le cauchemar vécu il y a 1 an ?
    Les pompiers, le SAMU, le défibrilateur, l’attente, l’espérance, l’attente, l’abandon, le don d’organes, l’attente, la chambre froide, le retour à la maison, l’habillage, le corps de ma nénette sans vie…Sa peau transparente.
    Depuis ma note d’il y a quelques mois « il faut que ça sorte », j’avais réussi à chasser ces mauvaises images. Et voilà qu’elles reviennent à l’approche de cette date, avec précision. Si seulement il n’y avait qu’elles…Le pire c’est les sensations qui les accompagnent.

    J’ai toujours pensé que l’anniversaire d’une mort n’avait pas lieu d’être. Je le pense toujours.
    Je me refuse à cette idée que c’est un jour particulier et qu’il faut faire un « truc » particulier.
    Je préfère penser aux merveilleux moments vécus de son vivant, fêter prochainement ses 18 ans, rire encore des fous rires partagés et m’attendrir à la seule pensée de tous ces instants d’émotion qu’elle m’a fait connaître.

    Chacun doit appréhender ce jour à sa manière. Avec son cœur, comme il le sent.
    Personnellement, je ne sais pas encore quelles seront mes pensées ce jour là, ni comment je vais me sentir. La peur m’envahit certainement à tort.