Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

renouveau

  • Nuit sans sommeil

     

    Ces derniers jours, malgré tout le bonheur qui est en moi, les images du passé ressurgissent, toutes plus effroyables les unes que les autres.

    Ces derniers jours, j’ai eu mal. Samedi, j’ai rêvé de Fiona dans la vraie vie, un vrai rêve bien réel,  et me suis réveillée en sursaut pour m’apercevoir que ce n’était qu’un rêve et qu’elle n’était plus là.

    La nuit dernière, une angoisse m’a envahie subitement. Je ne la reverrai jamais. Jamais. Son corps est en cendres. Comment vais-je pouvoir supporter une telle absence ? Combien de temps encore ?

    Les mois passent, les  évènements se bousculent, les projets occupent l’esprit, le bonheur prend place peu à peu, le cœur s’enflamme, la vie continue.

    Pourtant…

    Je suis cassée. Littéralement cassée.

    Plus jamais ma vie ne sera comme avant.

    Plus jamais je ne serai celle d’avant.

    Certes, mais je vis !

     

    Je n’arrive plus à m’attarder longtemps sur des problèmes insignifiants. L’essentiel me revient toujours en tête.

    Je n’ai plus envie de parler inutilement, juste comprendre et décider sagement.

    Je n’ai plus envie de ruer dans les brancards comme avant (clin d’œil à ma famille), juste aimer sans questionnement.

    Je n’ai plus envie de porter de jugements hâtifs comme beaucoup, juste regarder et écouter.

    M’ouvrir encore à l’essentiel. Toujours plus.

    Je sens Fiona en moi plus que jamais.

    C’est un RE-renouveau pour moi.

    Pourtant…elle me manque et j’ai parfois envie d’hurler.

     

    Mais, j’ai près de moi plus qu’une écoute attentive et une épaule réconfortante. Je peux lâcher mes larmes, mes mots autrement que sur un clavier. Je peux rire aussi, à gorge déployée, m’amuser, faire la folle et parler, parler. Ecouter, partager, lire dans le regard.

    Ce langage du regard que je partageais si facilement avec Fiona.

    Le bonheur s’est incrusté dans ma vie. Je ne l’attendais pas ainsi.

    Et ce bonheur, il sait la cassure qui est moi. Quel réconfort d’être moi-même. Simplement moi-même. Et de vivre.

     

    Fiona est là comme jamais. Je reviens sur terre avec mes plus belles pensées. Mes plus grandes peines aussi. Je crois ne m’être jamais sentie aussi proche de mes ami(e)s et de ma famille. De Pierre aussi. En silence.

    Je revis simplement. Je suis un être humain, je suis moi. Je me sens telle que j’ai envie d’être. En phase avec moi même et avec ceux qui m’aiment.

     

    Douce nuit à vous…

     


    podcast