Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/10/2013

L'Orage gronde

 

L’orage gronde furibonde,
Les arbres frémissent agités,
Les feuilles virevoltent et tombent
A mes pieds fatigués.
Je regarde au-delà du monde,
Je te cherche entre les éclairs
Mon amour d’âme vagabonde
Envolée trop haut dans les airs.

Mon visage offert vers le ciel,
La pluie coule à flot sur ma peau,
Avide, sauvage, torrentielle,
Je m’abreuve de ses  torrents d’eau,
De la saveur de nos larmes mêlées,
De nos chagrins violents,
De nos cris étouffés,
De nos gestes douloureusement absents.

L’orage se calme silencieusement,
Les gouttes qui glissent sur ma joue
Me chatouillent, m’interpellent doucement
Et, me laissent au creux de mon cou
L’empreinte de ton amour,
L’estampille de notre vie,
Le souffle d’un nouveau jour.
Je souris.

 

P1000497.JPG

 

20:48 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (6)

22/07/2009

Un poème de Marie Christine

Sur ton petit nuage
Impatiente mais sage
Tu attends cet instant
Fêter tes 18 ans

T'as mis ta plus belle robe
Celle dont tu raffolles
Du rose sur tes joues
Et tes jolis bijoux

Petit sourire taquin
Tu agites ta main
Nous envoies des baisers
Tendres et parfumés

nous sommes tous réunis
Ta famille, tes amis
pour te dire, petite reine
Qu'à l'infini, on t'aime

Joyeux anniversaire
Nous sommes heureux et fiers
qu'tu nous ais invités
A cette belle soirée.

Je t'aime Fiona

Tata Marie-Christine

15:51 Publié dans Poésie | Tags : baisers, parfumés, rose, tendres | Lien permanent | Commentaires (7)

20/05/2009

Je t'aime


Je t'aime, mon Ptit bout de femme

Haut et fort, en silence, je le clame

La vie, tu ne cesses de me dire

N'est que bien-être et sourire.

Oui, la vie n'est pas un drame,

Je le sais, près de moi, vis ton âme.

Ma douce et belle enfant

Délicatement, dans mon cœur de maman,

Tu gommes l'espoir de ton retour

Et me promets ici un merveilleux séjour.

Petite fée malicieuse,

Je sais combien la vie est précieuse

Grace à toi, je réapprends à vivre,

Peu à peu, moi même, je me délivre

Je regarde, j'écoute, je frémis

Je sens, j'admire, je souris

Je le sais, jamais tu n'es loin,

Partout tu es, si besoin,

De la belle pâquerette

Au chant de la douce alouette...

Je bois à ta fontaine d'émotions

Je m'enivre avec délectation

De cet amour si pur,

Guérisseur de mes blessures...

Puisse un jour prochain,

Offrir à mon tour à chacun

Cette générosité dont tu as le don

Pour faire battre les cœurs à l'unisson.

 

Je t'aime mon tendre Amour,

Toi et Moi pour toujours...