Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/10/2008

Reviens

Fiona me manque. C’en est trop de son absence, de cette douleur toujours présente, alors que chacun vit sa vie et ses occupations comme si tout tournait à nouveau normalement.
J’ai mal de ce manque qui me ronge sans cesse, qui me fait tourner dans mon lit, qui me réveille à 3h, à 4h, à pas d’heure.
Ma fille est partie, je la crie, je la hurle. Je veux qu’elle revienne. C’est trop dur sans elle.

Les fêtes qui approchent m’angoissent. Comment fêter Noël sans elle ? Comment fêter le jour de l’an sans elle ? Je la revois danser l’an dernier, elle nous avait tant épatés avec ses mouvements de pieds. L’effort qu’elle faisait pour tenir sur ses jambes, elle était tellement fière et heureuse !
Je la revois taper sur son clavier sa liste de cadeaux. Elle tapait sur son clavier des noms de jeux dont nous n’avions jamais entendu parler. Nous faisions nos recherches sur internet ensuite. Il s’agissait toujours de jeux culturels. Et elle choisissait le cadeau qu’elle souhaitait faire aux autres. Elle aimait tellement offrir.
La décoration du sapin, les boutiques, les papiers cadeaux, les petites cartes confectionnées à notre manière…Non, les fêtes n’auront plus jamais cette étincelle de joie sans elle. Et il n’y a pas plus grande solitude que ces moments où tout le monde à l’esprit en fête…

Reviens…

23:59 Publié dans Tristesse | Tags : reviens | Lien permanent | Commentaires (41)

14/10/2008

Guillaume Depardieu

Juste un petit mot pour Guillaume Depardieu qui est un homme que j'apprécie.
J'ai été très choquée d'apprendre son décès. C'est un homme plein de sensibilité et de bonté je crois, un homme au passé douloureux. Non pas qu'il faille avoir un passé douloureux pour être bon et sensible. Mais parfois je me demande si ça n'aide pas un peu pour être un peu humain...
J'aime Depardieu, le fils (j'aime le père aussi).
Il est parti à Garches. Il était fragile. Il avait eu une maladie nosocomiale. Et une péritonite fulgurante. Que de points communs avec Fiona.
Il est décédé d'une pneumopathie. J'ai toujours pensé que Fiona partirait d'une pneumopathie. Non elle est partie d'un arrêt cardiaque causé par une apnée.

Bref, pensons à lui ce soir et au tonton de Danny qui ne va pas bien. Et pour ceux qui peuvent prier...

21:14 Publié dans Tristesse | Tags : depardieu | Lien permanent | Commentaires (7)

24/07/2008

Les vacances c'était...

Les vacances c’était toute une organisation.
Téléphoner à Nestlé Homecare pour se faire livrer sur place le nombre de poches d’alimentation nécessaires à Fiona pour la durée du séjour.
C’était aussi, téléphoner à L’Adap pour se faire livrer sur place l’oxygène et se faire livrer ici, avant de partir, la petite bouteille pour le voyage en train, au cas où…
C’était tout prévoir, surtout ne rien oublier : un bouton de gastrostomie de rechange au cas où un accident arriverait bêtement, les sondes, les sets de soin, l’appareil à aspirer, l’aérosol, le saturomètre, les ordonnances de kiné et de médicaments, la poussette tout terrain, le transat de bain pour la douche…

C’était moi qui rouspétais après Pierre car chaque année je m’occupais de tout prévoir.
C’était Pierre qui râlait tout seul de son côté et stressait car malgré l’immense voiture, c’était un casse tête de tout ranger.
C’était Fiona qui souriait.
C’était Pierre qui partait seul la veille au soir et Fiona et moi en train le lendemain.
C'était le bonheur.

Cette année Fiona aurait du avoir sa trachéo et le moteur accroché à son fauteuil.

Demain soir c’est le départ.

Nous avons changé de voiture, elle est belle, rouge mais l’autre me manque.
Et, ma seule préoccupation la veille de nos vacances est de regarder dans mon armoire ce que je vais emmener. Ne pas oublier mes affaires de sport, mon maillot de bain pour se baigner dans le Gard, ma brosse à dents, mon nécessaire à sculpture…
Futilités tout ça !

Ne pas oublier Ben, ton chien en peluche, ton carnet de communication, tes photos, ta petite boite et se rassurer de ta présence…

Aujourd'hui ça fait 5 mois...