Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/10/2008

Eva

Petit bout de femme aux cheveux longs dorés, tempérament de feu, rigolote, belle à croquer j'vous dis !!!

En images...

Eva danse

1795807639.JPG


Eva danse
380023226.JPG


Eva danse
734435338.JPG


Eva danse encore
1449783335.JPG

Eva danse toujours
309712418.JPG


Eva dort
1440066802.JPG


Entre deux, Eva a joué, Eva a donné à manger aux chevaux, Eva a regardé un DVD, Eva a mangé, Eva a déssiné (les 2 dessins de chaque côté)

677918135.JPG


C'est fou tout ce qu'une petite fille de cette âge peut faire en une seule soirée !!

Elle est trop mignonne, j'la veux bien en pension, moi !!
Oh et puis les parents aussi sont sympas, ils se tiennent bien à table.

1756726594.JPG

16:58 Publié dans Bonheur | Lien permanent | Commentaires (19)

Le Gard provencal


podcast


Pour un peu, nous prolongions notre séjour dans ce Gard Provencal qu’il nous est toujours difficile de quitter en fin de week-end.

Nous avons profité des merveilleux paysages et nous nous sommes adonnés à notre loisir préféré, source de pur bonheur pour nous, la randonnée !
Pour ceux qui connaissant la région, nous avons admiré le Gardon du haut de ses falaises et nous nous sommes « égarés » au fin fond des concluses.
Là, tout de suite, je n'ai aucun mot pour exprimer la beauté de ces sites.


16:33 Publié dans Bonheur | Lien permanent | Commentaires (4)

09/10/2008

Le coeur heureux

Ce matin, un grand soleil lumineux dans un beau ciel bleu.
Je prends mon petit carton sous le bras direction la poste.
Je respire à pleins poumons…quelle chance de sentir cette sensation de fraicheur dans mes poumons.

440169471.JPG


Je passe sous le noyer. Mes voisins sont passés avant…chaque année je loupe la cueillette.
Je longe le sentier. Je me sens bien. Nous partons à Fontarèches demain soir et nous rentrerons lundi soir. Et Marie vient dîner samedi soir. Ça me fait tellement plaisir.

1351379808.JPG


J’arrive dans la rue principale du vieux Mareil. Une vielle rue pavée. Je croise des mamans qui vont chercher leurs gamins à la petite école.
Une odeur de baguette fraiche vient me chatouiller les narines. Je descends la route de la mairie jusqu’à la poste. Un petit vieux dépose de l’argent sur son compte. Puis sur le compte de son épouse. Ah il avait oublié, il veut des timbres. Si possible de beaux timbres. Il fait son choix, il hésite, il prends son temps. Il a tellement raison de prendre son temps.

1765746036.JPG


Je dépose mon colis et j’en prends un autre. Deux belles chemises pour Pierre commandées sur Fruit Rouge. Vous ne connaissez pas Fruit Rouge ? Tant mieux pour vous, il vaut mieux ne pas connaître…
Je décide de faire un détour pour rentrer. Je passe devant le chemin des Groux de la Selle. Je vois notre ancienne maison. Les images affluent. Je nous revois avec Fiona.

1221009071.JPG


Je repense à mon ancienne voisine. Elle était bien gentille, un peu « bavarde » mais gentille. Un jour, elle a fait tout un pataquès auprès de la mairie à cause de notre place réservée pour personne handicapée qui empiétait très légèrement devant chez elle. La longueur de la place avait été calculée, avec son accord, en fonction du véhicule qui venait chercher Fiona le matin. Enfin, tout ça n’est pas grave. Fiona a dû s’arranger depuis avec elle. Elles sont à nouveau près l’une de l’autre maintenant.

335509012.JPG


Je remonte par la rue des closeaux, tout droit jusqu’à la maison.
Je dépose le colis, je prends mon appareil photo, une éponge, des gants en plastique et je repars en direction du cimetière.
Un peu de jardinage et de nettoyage sur la tombe de Fiona.
427831084.JPG


J’hésite à prendre une photo de la vue sur la ville. Non, je ne préfère pas, je ne sais pas pourquoi.
Je la prendrai d'un autre endroit.

1266369148.JPG


Il fait si beau, si bon…Je repousse la grande porte verte et je me dirige vers les vergers.

1498377909.JPG


Je suis seule, j’espère ne pas rencontrer un chien. J’en ai une peur bleue.
Je contemple, j’observe, j’admire, je m’évade. Je me sens heureuse.

1981508556.JPG


Si aujourd'hui nous ne sommes pas heureux, quel jour devrons-nous attendre pour l'être ?
Hsun-Tzu - Philosophe chinois

15:16 Publié dans Bonheur | Tags : heureuse | Lien permanent | Commentaires (12)