Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Bonheur - Page 2

  • Another Year

     

    Une année de plus, et la seule différence avec l’année précédente est ce petit bout de chemin supplémentaire parcouru qui m’amène doucement, à mon rythme, vers une forme de sagesse et de clairvoyance. Apprendre à mieux me connaître et me comprendre afin d’être en accord avec moi-même et les autres. Voilà, un vaste chantier.

    Je crois malheureusement avoir pris conscience tardivement de certains éléments essentiels au bonheur, le jour où Fiona est partie. Et là, sa phrase tapée avec ses petits doigts sur son clavier « être dans la joie » prend tout son sens. Chaque jour j’avance, avec ses quelques mots au fond de moi, plus sereine, plus confiante en la vie que la veille.

    Et comme j’aime me faire des cadeaux :), je m’offre un extrait de ce film qui aura marqué, cinématographiquement, mon année 2010. « Another Year » de Mike Leigh. Une histoire simple qui nous en dit beaucoup sur la plénitude et bien plus encore… Courez le voir si ce n’est déjà fait.

     


    Another Year - Bande annonce Vost FR par _Caprice_

     

  • Serge Van Brakel

    Paris, lundi 16 mai 2011 au soir, au théatre du gymnase.
    One man Show de SERGE VAN BRAKEL : "ENTRE NOUS".

    J'ai ri, j'ai été surprise, j'ai écouté, bien entendu, j'ai eu les larmes aux yeux, j'ai rigolé de bon coeur,
    j'ai été émue, je me suis évadée en Afrique, dans les étoiles, dans mes rêves, j'ai réfléchi, j'ai ri de plus belle,
    j'ai applaudi, encore applaudi...
    Bravo l'artiste !!
    Non seulement tu es un homme touchant, sympathique, intègre, tu es également un homme atypique
    sans aucune allusion à ton label (clin d'oeil au spectacle), mais te voilà artiste à présent !
    Ou certainement l'as tu été depuis toujours.
    Tu es un homme qui va au bout de ses rêves... C'est énorme !

    Serge 4.JPG

     

     

     

    J'ouvre une parenthèse.
    Je me rappelle ce jour de 2004 où nous nous sommes rencontrés pour la première fois à La Défense.
    Et les projets auxquels tu m'as fait participer.
    Puis le départ de ma miss et ce nouveau projet de défilé de mode dont tu as eu la gentillesse de me confier une partie
    et qui m'a aidée à garder la tête hors de l'eau.
    J'ai beaucoup appris à ton contact, je suis une autre, bien plus sûre d'elle. C'est je crois, en partie bien à toi que je le dois.
    Alors, même si je n'en parle pas, même si je ne le dis pas, tu es un être cher à mon coeur. Et la jolie femme à l'imper rouge aussi :)))
    Je ferme la parenthèse.

    Vous tous, si vous avez envie de vivre un moment de détente, de sourire, de bonne humeur, un moment de bonheur dont vous ressortirez boostés, n'hésitez pas, prenez vos places à son prochain passage dans les environs...
    Vous en ressortirez certainement différents, et vous vous direz, entre autre, "Et moi, quels sont mes rêves ?".

  • Longue vie à L'Autre Maison...

    Avril est passé sans que je m'en aperçoive, comme un souffle rapide. Parfois, je ne sais plus si nous sommes lundi ou jeudi, le 18 ou le 20. Je sais simplement que nous touchons au but. Après des mois et des mois de travaux, non sans mal bien-sûr, après des nuits blanches à réfléchir, calculer, penser, après des semaines à déménager, porter, débarrasser, modifier, casser, remonter, aménager pièce par pièce. A deux. Je suis épuisée mais si heureuse...

    Au fil des mois, nous avons découvert le moindre recoin de cette vieille bâtisse immense. Nous nous sommes appropriés les lieux. Avec curiosité, questionnement et imagination galopante...J'aime cette maison et l'histoire qu'elle nous raconte au travers de ses vieilles pierres, ses portes anciennes, ses recoins, ses caves voûtées. Elle a 300 ans de vie à nous transmettre.

    IMG_0110.JPG

    J'aime l'atmosphère qui s'en dégage, j'aime l'intimité de certaines pièces, la convivialité de certains autres espaces, le calme absolu qui nous enveloppe avec douceur. J'aime ce patio que j'ai voulu rendre chaleureux la journée, magique la nuit. (nouvelles photos dans ma prochaine note)

    Cette dernière année j'ai été portée par toi Fiona, présente à chaque instant dans mes décisions. Je t'ai tant imaginée ici, dans cette vieille bâtisse, que nous avons rendue en partie accessible.
    Ce nom posé sur le mur d'entrée de la maison qui reprend un de tes termes est un hommage à toi

    IMG_0104.JPG

    Je ne peux terminer cette note sans te remercier, Jean-Christophe, toi qui a bossé comme un malade depuis 16 mois. Non seulement tu as de l'or dans les mains mais tu débordes d'énergie et de courage. Ce projet, tu l'as porté avec moi. Merci.

    L'Autre Maison n'est pas seulement un gîte de location, c'est aussi une porte grande ouverte à ma famille, à mes amis, aux amis de Fiona, à tous ceux que j'aime.

    Bon week-end à tous.

  • Bouffer la vie !

    Une petite note en cette fin de journée ensoleillée.  

    C’est le Printemps ! Le printemps qui redonne un bel éclat de bonheur sur le visage des passants. Un beau rayon de soleil, la perspective de jours plus longs et nous voilà tous un brin guilleret. La nature aussi est joyeuse, elle se réveille subitement et nous promet un kaléidoscope de belles couleurs et de senteurs, juste de quoi stimuler nos sens endormis.

    Le printemps est pour moi une merveilleuse saison pleine de belles promesses. C’est l’éveil, la transition qui nous mène vers l’été. J’adore ! J’aime regarder un à un mes arbres et espionner leurs bourgeons grossir à vue d’œil, j’aime cet « avant été » où il me tarde d’aller me promener dans la garrigue et respirer à pleins poumons, où il me tarde de prendre mon vélo et partir à la découverte de nouveaux villages. Et l’été venu, écouter les cigales nous chanter le soleil, inépuisables, du matin au soir. Juin est mon mois préféré. Il parait si loin de l’hiver…

    A chaque début de printemps, je me revois avec Fiona dans les rues de St Germain en balade pour lui trouver quelques vêtements sympa pour les beaux jours et une énième paire de chaussures originales pour aller avec ! Elle aimait tellement faire les boutiques et s’acheter des fringues. Je crois qu’elle était surtout super fière de présenter sa nouvelle tenue à ses cop’s de l’IME ! Et en ces débuts de printemps, nous projetions nos sorties estivales, nos week-end prolongés, nos activités extérieures qui allaient nous donner du baume au cœur. Nous passions alors plus de temps dans le jardin, les baies vitrées restaient grandes ouvertes et Fiona aimait ça. Nous reprenions de plus belle nos grandes balades en forêt avec sa super poussette tout terrain et c’était le bonheur garanti !

    Août 99.jpg

    Fiona en 1999

    Voilà ma nénette,  ce à quoi j’ai pensé l’autre jour en allant au cimetière. J’étais debout devant ta tombe superbement fleurie, je regardais ta photo, j’ai pleuré, tu m’as certainement dit qu’il ne fallait pas pleurer car je l’ai senti très fort. J’ai repensé à tous ces instants que je ne peux plus vivre avec toi, j’ai pensé à ton rire et à ta joie de vivre qui m’emplissaient de bonheur et d’émotion.

    Fiona et Pat.jpg

    Je suis en manque de toi. Te serrer dans mes bras, sentir ton odeur, m’imprégner de toi et te dire combien je t’aime…Je suis si triste à certains instants, tellement perdue. Et si heureuse bien souvent. J’y arrive doucement, je crois. A apprivoiser ton absence, à penser à mon avenir sans toi, à vivre.

    Ete 2006.jpg

    Oui, j’ai fait du chemin depuis ce fameux dimanche matin 24 février, il y a 3 ans. L’air de rien, au fond de moi. J’ai pris mon temps. Mais j’ai tellement appris, tellement compris, et j’ai encore tant à apprendre et à comprendre. Je me sens devenir subitement une boulimique de la vie. Avec plein d’objectifs devant moi, à concrétiser si possible. J’ai envie de la bouffer cette putain de vie !!!

  • Les photos du Nicaragua en musique !

    Nous avons quitté le Nicaragua il y a 15 jours. J'ai l'impression que c'était hier. Ou bien il y a longtemps, tellement nous avons la tête dans le guidon depuis que nous sommes revenus. Les travaux, la peinture, la déco...ça avance ! Mon carnet de résa est plein pour cet été. Chouette, ça fera des sous pour le prochain voyage ! Hé oui, le Nicaragua certainement, poussé un peu plus loin, en profondeur. Nous avons encore tant à découvrir...

    En attendant, voici le diaporama en musique histoire de vous plonger dans la douceur du pays. Même si c'est difficile de retransmettre nos émotions telles que nous les avons vécues, difficile de poser des mots sur les photos, difficile d’expliquer notre ressenti sur tel paysage ou tel lieu.

    Alors, le mieux est tout simplement de ne rien dire et de vous laisser regarder ces photos. Elles  vous emporteront là-bas durant 20 mn…

    Voici le lien et pour voir l'écran en entier, vous cliquez sur la petite fenêtre en bas à droite de l'écran, à côté de Dailymotion. Non, je ne vous prends pas pour des imbéciles :)

    http://www.dailymotion.com/video/xhhc9o_nicaragua_travel

    Bon voyage !

    P.S : Dommage que la qualité ait baissé par rapport au diaporama d'origine mais il faut compresser et compresser pour que ça passe sur le web !

     

     

  • Pour vaincre la morosité

    Comme chaque fin d'année, la morosité s'installe dans les foyers où, chacun guette d'un oeil attentif le calendrier dont les feuilles s'envolent dans le froid glacial, une à une, nous rapprochant des jours meilleurs. Car le meilleur est là, devant nous.
    Le meilleur n'est pas forcément le grand bonheur. Qu'est il alors ?
    A chacun sa manière de l'entrapercevoir, de le sentir, de le saisir, de s'en imprégner et de le faire sien.
    Dans une toile, dans une mélodie, dans un film, dans un livre, dans un regard, un sourire, un projet.
    Un peu de quiétude dans le tourment.
    Parfois, une réponse à nos questions.
    Ou spontanément, un déclic.

    Dans la chambre d'amis, j'ai déposé un dessin de Fiona qui en dit long, selon moi, sur sa philosophie du bonheur, si l'on sait lire entre les lignes. Bon, je vous l'accorde, je peux ne pas être très objective...

    Nous avions fait ce patchwork de couleurs à deux, chaque couleur choisie uniquement par elle avait son sens.

    IMG_8063.JPG
    "Pour être heureux mots plein de couleurs"
    Tableau de Fiona fait en 2007
     

    Alors, pour vaincre notre morosité de fin d'année, rien de telle qu'une "explosion" de couleurs qui adoucit notre regard et notre coeur...
     

    Bon dimanche ensoleillé à tous !