Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Anniversaire

J'avais écrit un petit texte pour ton anniversaire, pour tes 29 ans, même si l'âge ne compte plus vraiment. Mais en allant visionner de vielles photos je suis tombée sur ce texte écrit à l'occasion de tes 18 ans. C'était 1 an après ton décès. Ces quelques lignes sont intemporelles, comme toi, comme notre amour...
Nous t'avions promis une magnifique fête pour tes 18 ans. Tu te rappelles ? La vie en a décidé autrement, tu es partie avant, mais cette fête nous l'avons vécue quand-même, avec toi, autrement.


"Nous t’avions promis une superbe fête pour tes 18 ans, nous t’avions promis de danser, de rire et de nous amuser. 
Nous voilà tous réunis comme tu le souhaitais. 
Caro et Benoit tes complices de toujours, 
Ta cop’s Michèle,
Christian,
Momo ta partenaire de route depuis de si longues années,
Et toutes tes amies éducatrices avec lesquelles tu as partagé tant d’émotion, de confidences, de fous rires et de bêtises (oui oui je le sais…), Gwladys, Charlotte, Erika, Nadia, et toutes les autres,
Ta famille au complet, 
Nos amis proches qui t’ont vu grandir et ont tant appris à travers toi, 
Nos chers voisins qui n’ont jamais manqué de te parler malgré ton absence de langage,
Mais aussi les quelques amis que tu as loupés de peu, faute de temps, je pense à Pascal, à Marie et sa famille, ainsi qu’à Céline et Daniel.
Et bien sûr, celui que tu connais et que tu as parfois évoqué dans tes textes et qui s’est battu depuis 15 ans pour faire valoir ta cause…Jean-Denis Galdos.

En ton nom,  je les remercie tous de leur présence.

Même si je sais que ce merci tu es en train de leur souffler directement à l’oreille car tu n’es plus là physiquement, mais ton âme tournoie depuis toujours autour de nous, allant au fil des mois, de l’un à l’autre, apportant là, le sourire qui manque,  ici la joie oubliée, ou ailleurs le courage qui fait parfois défaut. 

Tu es l’arc en ciel flamboyant, le nuage en forme de cœur, la fleur qui jamais ne se fane, le doux parfum qui plane, et tous les petits signes que chacun d’entre nous a vécu à maintes reprises à des instants précis.

Tu es toujours cette petite fée clochette, pleine de malice et de caractère, qui gentiment nous bouscule, nous explique l’essentiel, nous dévoile ses richesses et nous illumine le coeur.

Pour toi, je vais souffler ces bougies dont le nombre m’importe peu car l’amour que je te porte n’a pas d’âge, pas de frontière ni de barrière.

IMG_5087.JPG

Cet amour, ma nénette, est éternel."

Commentaires

  • Oui Patricia tu as raison
    L’amour n’a pas d’âge et sûrement pas cet amour là
    Je vous embrasse fort tous les 3

  • Magnifique texte d'amour d'une mère pour sa fille.
    Je vous embrasse toutes les deux très forts.
    Pierre

Écrire un commentaire

Optionnel