Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/04/2013

Un saut si haut...

Aujourd’hui il pleut, une pluie de printemps fine et fraîche.

J’ai envie de sortir, lever le visage sous elle, la sentir couler sur mon corps entier, courir, sauter, hurler, avoir froid subitement et…me sentir encore et encore davantage en vie ! 

Envie de faire un bond si haut que j’irai te décrocher de ton nuage, l’espace de quelques instants pour te prendre dans mes bras, te serrer contre moi, humer ton parfum qui m’enivre encore certains jours, le temps de quelques fractions de secondes très discrètes.

Un saut si haut, pour te regarder en vrai de vrai et non plus sur ce papier glacé, pour te toucher, te caresser.

Un saut si haut pour jouer avec toi aux grimaces, faire le tour de nos bêtises et entendre ton rire cristallin.

Un  saut si haut pour t'offrir quelques fleurs ruisselantes de notre jardin de Fontarèches, ce lieu que toi tu as choisi et aimé...avant de t'en aller.

 

IMG_1557.JPG

IMG_1564.JPG

 

IMG_1547.JPG

IMG_1532.JPG

IMG_1566.JPG

 

Un saut si haut, pour m’assurer que tout va bien pour toi, que tu n’as besoin de rien, que tu as tout ce qu’il te faut…et que mon Amour est toujours bien là, dans ton cœur, que tu l’as bien emmené avec toi , qu’il te réconforte toujours autant si tu en as besoin.

 

IMG_1562.JPG

 

Un saut si haut pour rassasier ce manque qui grandit en moi avec le temps et qui accélère les battements de mon cœur comme une trop grande attente, une insupportable impatience.

Un saut si haut pour entendre tes yeux me dire « maman je t’aime… ».

A moins que je souffle si fort sur la boule plumeuse que tu puisses en recueillir chaque graine de mes mots et de mes pensées d’amour pour toi ma nénette et que tu me les renvois à ton tour gorgées de toi…

 

IMG_1531.JPG

 

Commentaires

Elle est tellement belle et profonde ta note, remplie de tout ton Amour de maman.
Une telle puissance dans chaque mot ... Je crois vraiment que ton petit ange à reçu ta note bien avant tout le monde.
C'est une sorte de mode Wifi qui vous connecte toutes les deux ou que vous soyez et cela pour l'éternité .

Écrit par : Jean Christophe | 28/04/2013

Oui la wifi fonctionne très bien entre elle et moi même si je sais qu'en définitive, nul besoin de technologie pour sentir, ressentir, continuer à être une maman...même si elle me manque chaque jour encore plus.
Jean-Christophe, toi qui vit avec moi, tu sais que je ne suis pas triste, je suis juste en manque, en grand manque de mon enfant. Et j'essaye de porter ce manque qui fait mal à mon corps, comme je le peux, du mieux possible. Dire mes mots m'apaisent. Et vos commentaires à tous m'aident. Merci mon cœur.

Écrit par : Patricia | 28/04/2013

Curieusement ce matin, moi aussi je pensais ...à eux et essayais de m'imprégner de leurs visages !
Très bel écrit "un saut si haut..." avec de si belles images.
Oui "elle t'aime maman" comme elle t'a toujours aimée ...
Gros bisous Patricia .

Écrit par : Michèle | 28/04/2013

Oui Michèle, je sais qu'elle m'aime. Mais ça reste un peu abstrait, malgré ma propre foi et mes croyances en une autre vie. Je sais qu'elle est là mais où exactement ?
je n'aurais jamais la réponse, du moins jamais avec certitude avant que vienne mon jour.
je t'embrasse Michèle et merci pour ton passage ici et ton partage.

Écrit par : Patricia | 28/04/2013

Fiona est là juste au dessus de nous et comme toi elle ressent la même chose. Ce doux parfum de fleurs après la pluie et l'amour de sa maman qui l'accompagne chaque jour. Il y a des jours alors que la nature s'étreint, ou son absence se fait plus lourde. Je t'embrasse tendrement. Pierre.

Écrit par : Pierre | 28/04/2013

Oui mon Pierrot... Toi qui, avec moi, connait Fiona sur le bout des doigts car tu l'as portée, avec moi, dans ta vie, dans ton cœur, dans ton amour sans limite de beau papa...et que tu t'es laissé porter comme moi par sa lucidité hors normes; sa joie, son amour immense et éternel.
Je sais qu'elle te manque souvent cruellement.
3 en 2 éternellement, quoiqu'il se passe.
Je t'embrasse fort avec toute la tendresse d'un proche si proche

Écrit par : Patricia | 28/04/2013

Dès le premier instant, tu as aimé Fiona et elle t'a aimée. Cet amour indestructible dépasse les frontières de la vie terrestre.
Elle est avec toi, tout comme tu es avec elle pour toujours. Vous êtes indissociable.
Ne sois pas triste, petite sœur, Fiona est là, tout près de toi. Tu entends son rire, tu sens son odeur....
Je pense très fort à toi et à Fiona.
Je t'aime très fort.
Ta soeurette

Écrit par : Marie-Christine | 28/04/2013

Oui indissociable, c'est le mot.
Je ne suis pas triste, je crois...
Il me tarde de vous voir à la maison, c'est sûr. Et de prendre Elsa dans mes bras :)
Gros bisous ma sœur, je t'aime fort fort !

Écrit par : Patricia | 28/04/2013

Difficile de trouver des mots juste après avoir lu cette magnifique ode a Fiona........Isabelle t'a demandé de l'emmener avec toi dans tes sauts ....et vraiment moi aussi j'aurais envie de partager ces voyages.....mais comme tu le dis si bien nous restons dans l'abstrait ...ou sont nos enfants disparus ?..
Ton texte est magnifique ........déjà en voyant des paquerettes ou des marguerites je les associais a vous deux Fiona et toi ....et maintenant je vais encore plus aimer les "boules plumeuses" et leurs petits parachutes et souffler ces petites graines en imaginant qu'elles emportent nos pensées vers nos anges!!!! Je pense très fort a toi et a Fiona

Écrit par : maryse | 28/04/2013

Les commentaires sont fermés.