Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/12/2012

L'Amour

 

Dans quelques jours ça y est,  c’est Noël puis le jour de l’an, la fin de l’année.

 

Cette année ma sœur Marie-Christine et mon beau-frère Philippe viennent passer le réveillon avec nous à Fontarèches. De quoi me ramener 5 ans en arrière, le seul jour de l’an passé ici à Fontarèches avec Fiona, quelques semaines avant son grand saut dans la vie. Marie-Christine et Philippe étaient là. Je suis super heureuse qu’ils viennent passer quelques jours avec nous.

 

Et Janvier va pointer le bout de son nez ! Enfin Janvier et ses journées qui rallongent, Janvier et ses promesses annuelles, mais surtout,  Janvier qui nous rapproche vers d’autres contrées lointaines. Le Sri Lanka. Départ le 26.

En attendant, tout va bien.  Je crois que c’est la première année depuis 2008 où je passe le mois de décembre plutôt bien…Très bien même. Je me sens pousser des ailes. Des ailes du bonheur, des ailes de bien être, des ailes de créativité, des ailes de jeunesse, des ailes de renouveau. Je me sens bien, je me sens sereine, calme, en osmose totale avec ma vie, mon choix de vie. Et mes aspirations. J’ai tant à faire, tant de projets, tant de lieux à voir, de personnes à rencontrer, d’instants merveilleux à vivre avec Jean-Christophe, avec mes proches, mes amis. Si bien que ma peur pathologique de la mort revient. Peur de perdre ceux que j’aime, peur de mourir aussi et ne pas avoir le temps…mais bon, je m’égare. Là, n’est pas le sujet de ma note (et n’y voyez aucun rapport avec la date de demain).

 

Je veux juste vous parler de mon ressenti à ces veilles de fêtes. Des fêtes qui me faisaient mal encore l’an dernier. Cette année, j’ai envie de fêter Noël et le jour de l’an dignement. J’y suis allé à mon rythme. Le rythme qui m’appartient. Que ceux qui croient avoir la science infuse de tout, puissent comprendre qu’il n’y a pas de règle. Et que ceux qui s’en balancent totalement de ma vie passent le chemin.

2013 sera l’année de la quiétude totale. Et de l’Amour. Car aimer n’est pas un vain mot…Et j’Aime avec mon Cœur de Mère, de Compagne, d’Amie, de Fille, de Sœur.

Bonnes fêtes de fin d’année à tous.

 

Commentaires

waou !!! j'espère avoir cette quiétude d'ici quelques années... c'est vrai qu'écrire fait du bien... je ne sais pas si j'aurais un jour le courage de faire lire pourtant je sais qu'il faut le faire pour les autres...bisous ma patounette et sois heureuse et surtout continue à aimer comme tu aimes...

Écrit par : laurence | 20/12/2012

Rien à dire mais à respecter OUI. puisse l année 2013 être l année de la renaissance... Enfin!!! Gros bisous

Écrit par : Isa | 20/12/2012

Rien à dire mais à respecter OUI. puisse l année 2013 être l année de la renaissance... Enfin!!! Gros bisous

Écrit par : Isa | 20/12/2012

Ton texte me fait vraiment penser au dernier couplet de la chanson de

Écrit par : marie-noëlle | 21/12/2012

il n'y a qu'une partie de mon message. Je te disais que ton texte me faisait penser au dernier couplet d'une chanson de Barbara, " le mal de vivre". Je dis bien le dernier couplet où " un beau matin, ça arrive, ça vient de loin.... la joie de vivre, la joie de vivre. Pa sl joie bruyante, tonitruante, nos la douce joie qui nous ouvre les yeux et le coeur sur les cadeaux du quotidien, les ailes que tu sens pousser dans ton coeur, justement. Je te l'ai déjà dit, tout ce qui te rend heureuse me rend heureuse. Prends soin de toi, je t'embrasse, cousine.

Écrit par : marie-noëlle | 21/12/2012

pardon pour les fautes de frappe, il est tard!!!

Écrit par : marie-noëlle | 21/12/2012

Il est 4 heures du mat, tu vois ma Patounette mes nuits sont courtes et je viens te lire, t'encourager dans ta démarche d'écritudes, et pour te rappeler ma devise : Tout est langage et fleur de langage, tout est poésie et fleur de lumière.

Je t'embrasse et bon courage.

Écrit par : Pat | 21/12/2012

Tu as le don de me faire ouvrir les yeux sur les possibles, sur l'être qui se sait blessé mais tellement vivant.

Ô douleurs,
Vivre,
Debout,
Rire encore.

Écrit par : justmaried | 21/12/2012

Quelle belle pensée positive...
Il ne faut jamais abandonner les ailes du bonheur même si la vie réserve parfois quelques surprises ou nous fait parfois un pieds de nez car celle-ci réserve toujours de belles surprises et des bons moments :-)) Bisous

Écrit par : Pédro | 21/12/2012

Quelle jolie note ! Et je suis ravie de te sentir "libre" serreine... Avec des projets, de beaux projets... Et l'amour de Jean Christophe qui remplace ton chemin "caillouteux" par une vallée de fleures... Noël approche, et en ce jour je voulais en core te dire que je t'aime très fort ma cop's !!!

P.S : Concernant ta peur sur la mort, tu connais mon point de vue... Il ne faut pas en avoir peur la vie est faite ainsi, perde un être cher est plus que douloureux, parce que nous ne le voyons plus... Mais la mort est juste le passage pour l'autre vie... Gros bisousssssssssssssssssss.......................

Écrit par : cop's michèle | 21/12/2012

Les commentaires sont fermés.