Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/05/2012

Viens

Ma très douce princesse,
Viens, suis moi, je t’emmène, 
Dans mon enchanteresse,
Exquise contrée lointaine.
Dis, vois-tu comme moi,
Les roses chantantes,
Le tapis vert de soie,
Les feuilles dansantes ?
Ma très douce princesse,
Viens, suis moi, je t’enlève,
Pour un instant d’ivresse,
Humer la même sève.
Dis, sens-tu comme moi,
Glisser sur ta peau
Le doux vent de joie,
Les fines perles d’eau ?
Ma très douce princesse,
Viens, suis moi,  reviens moi !
Détruit ta forteresse
Fais résonner ton beffroi !
Entends-tu comme moi,
L’écho des vives promesses,
Des soirées d’autrefois
Bercées de mille tendresses ?
Ma très douce princesse,
Je m’envole vers toi…
Dénude ma tristesse,
Cueille mon désarroi.
Puisses tu aussi mon cœur,
Délivrer ma détresse,
Secouer ma torpeur… ?
Ma belle et douce enfant,
Ressens-tu à présent,
La vie battre nos cœurs ?
Mon unique princesse,
Viens, suis moi, je t’entraîne,
Fêtons dans l’allégresse,
Ma remise de peine.

Commentaires

C'est un trés beau poeme Patoune.
Je t'embrasse tendrement.
Pierrot.

Écrit par : Pierre | 25/05/2012

Merci mon Pierrot. Je vais mieux tellement à présent que je peux écrire ce que j'aurais eu envie d'écrire dans mes sombres moments.
Je t'embrasse fort, JC aussi

Écrit par : Patricia | 25/05/2012

Oh Patricia c'est vraiment magnifique ....
J'adore ces mots, j'adore tes mots ....
Gros bisous

Écrit par : Marie Garnier | 26/05/2012

Les commentaires sont fermés.