Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/10/2011

Ma douceur

 

Le soleil est là, comme en plein été. Les oiseaux chantonnent leur mélodie habituelle, les moutons bêlent gentiment, les mouches tournoient autour de moi comme chaque jour d'octobre à juin, quelques papillons jaunes se posent délicatement sur les fleurs encore robustes de cet été indien...Tout est à sa place, normal.

La crise poursuit sa route à la limite de la catastrophe, la famine en Afrique s'aggrave, le monde continu à souffrir, la terre tourne mal. Tout est si normal.

Des gens meurent seuls au monde, certains se déchirent pour des broutilles, pendant que d'autres se délectent de la misère humaine. L'insécurité est grandissante dans certaines villes du monde, la peur n'est pas rare. Les inégalités sociales se marquent davantage ici ou ailleurs, la différence quelle qu'elle soit ne parvient pas à vaincre son combat.  Tout est-il vraiment si normal ?

Et subitement perdue dans mes pensées sombres de réalité, les mains dans l'argile, je pense à la douceur de la peau de ma fille, à l'éclat de son sourire, à ses yeux rieurs, à ses rires qui ne cesseront jamais de venir faire écho aux miens. Je pense à ses boucles indisciplinées, à ses petits pieds qui avaient oublié de grandir, à ses épaules bien dessinées, à sa lèvre supérieure retroussée. Je pense à ce petit grain de beauté. Chaque petit détail là, en moi, chaque petit détail qui m'accompagne, m'aide à respirer. Les années passent et je la revois tant et si bien, je la sens entre mille parfums, je la ressens bien au-delà du toucher.

 

 

photo fiona - Gargilesse-2.jpg

 

 

C'est ma douceur à moi. Celle qui me donne une raison supplémentaire d'être là, les pieds qui touchent cette terre. Cette terre fabuleuse, magique, presque qu'irréelle, d'une beauté vertigineuse. Au dessus de laquelle brillent nos multitudes d'étoiles...

 


podcast

Nous sommes inséparables
Nous sommes indissociables
Elle est profonde est belle
Elle comble tout l’espace
Elle voyage près de moi
A la première place
Dans le train quotidien
Elle prend toute la place
Elle ne me quitte jamais
Me regarde dans les yeux
Je ne la comprends pas
Elle ne me quitte pas

L’absence et moi nous sommes inséparables...

Les Inséparables - Da Silva

 

 

Commentaires

Elle est et sera toujours en toi pour t'accompagner en toutes saisons , elle est ton soleil au delà des intempéries de la vie, et bien plus haut encore que tous les mauvais actes des hommes , cet ange brille de milles étoiles pour éclairer ta route et la parsemer de belles et grandes émotions qui n'appartiennent qu'à vous deux .

Écrit par : jean christophe | 10/10/2011

En pleine communion de pensées avec toi, surtout parce que je vois tant de gens dans la peine autours de moi, Joan et maintenant mon ami Bernard, qui ont chacun perdu leur maman ces derniers jours. et d'autres qui sont malades.Les tribulations du monde qui me donnent envie de partir à la campagne loin de notre impuissance face aux magouilleurs. Mais en même temps je comprends ton émerveillement devant la beauté du monde, et puis il y a ...cette photo qui m'est si chère, Fiona y est si belle, son sourire plein de vie, l'intelligence pétillante de ses yeux attire et questionne. Je porte toujours mon écharpe en pensant à elle.

Écrit par : marie-no | 10/10/2011

Très beau et très fort ton message. Il est chargé d'émotions que JC décrit très bien. Par contre je trouve que cette photo de Fiona n'est pas à son avantage. Gros bisous. Pierre

Écrit par : Pierre | 10/10/2011

Fiona est dans tes yeux, dans ton coeur, dans ton âme, dans ta chair ...
Toi seule peux ressentir tout ce qui fait qu'elle est et sera toujours et indéfiniment présente à tes côtés.
Votre amour est infini ... votre relation fusionnelle intouchable.
Gros bisous les filles ......

Écrit par : marie garnier | 10/10/2011

J'adore cette photo pourtant...différente certes de son visage plus mûre de ses 16 ans mais je l'aime beaucoup.
Bisous

Écrit par : Patricia | 10/10/2011

Oui Marie, une relation fusionnelle intouchable. Comme avec tous nos papillons :)) Bisous ma belle.

Écrit par : Patricia | 10/10/2011

comme je te comprends ... idem

Écrit par : filippetti | 10/10/2011

comme je te comprends ... idem

Écrit par : filippetti | 10/10/2011

Ta fille est magnifique Patricia ...
Parfois je me dis quelle chance de recevoir et de donner autant d'amour.
C'est surement ça l'effet papillon.
Un amour éternel ....

Écrit par : marie garnier | 12/10/2011

Un amour eternel et inconditionnel... nos enfants extraordinaires sont une sacrée leçon de vie.... Bisous .....

Écrit par : isa | 06/11/2011

Les commentaires sont fermés.