Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

De retour au pays du ciel étoilé

Après une semaine passée en Île de France, nous voilà de retour au pays du ciel étoilé.

Une semaine de rencontres et de retrouvailles, d’illuminations de toutes les couleurs, de monuments somptueux éclairés dans la nuit Parisienne, de foule pressée dans les magasins, d’achats inutiles, de froid sec, de grasses matinées et de repos dans notre petit gîte bord de seine de Villennes sur Seine.

 

IMG_0499.JPG
IMG_7820.JPG
IMG_7778.JPG

IMG_7837.JPG

IMG_7850.JPG
IMG_7835.JPG

 

 

De concert aussi, Aaron, magique, superbe. J’ai rarement vu un gars s’éclater autant sur scène, un petit fou gentil, qui saute dans tous les sens. Je crois qu’à certains moments il devait oublier que nous étions là…Son bonheur éclaboussait la salle ! Un grand moment. Une superbe ambiance. J'ai beaucoup beaucoup aimé.

 

IMG_0512.JPG
Vous voulez une loupe Mesdames ??
aaron.jpg
Désolée, je n'ai pas plus grand !

podcast
Le rire de Mélissa et de ma pomme en fond de musique...

Et de fous rires, avec JC nous rigolons beaucoup...comme ce fameux matin où nous sommes restés enfermés sur la terrasse du petit gîte bord de seine en pyjama et qu'il a dû courageusement escalader les vieilles terrasses, une à une, pour trouver une issue et aller frapper chez la proprio...en pyjama !! Il caillait en plus ! Il m'a interdit de vous mettre la photo...dommage.

JC était ravi de rencontrer quelques-uns de mes amis : Momo, Hélène et Christophe, Nadia. Ma grande cousine Gisèle et de revoir ceux qu’il connaissait déjà.

IMG_7808.JPG
Gisèle, la doyenne de la famille
IMG_7826.JPG
Nadia et sa famille

Comme à chacun de mes passages à Paris, je foule le sol de mon passé, je caresse des yeux les mêmes choses que Fiona il n’y a pas si longtemps. Je vais au cimetière plusieurs fois, même si je sais qu’elle n’y est pas, je décore sa tombe, des roses, des fleurs de toutes les couleurs, un petit sapin blanc avec une boule de Noël offerte par Marie-No, je laisse un baiser sur ma main puis je touche sa photo…Un vrai rituel. Et je repars, parfois le cœur léger, parfois le cœur lourd en me disant que la vie peut s’avérer cruelle mais qu’il faut garder en mémoire que les moments forts partagés sont un véritable trésor.

IMG_0505.JPG

J’étais heureuse de rentrer afin de ne plus sentir cette période de fête qui me rappelle que Noël ne sera jamais plus le même. Ici, à Fontarèches, mis à part l’électricien du village qui use et abuse des décorations de Noël, mis à part les quelques guirlandes éclairées sur les lampadaires et le lavoir, rien ne saute aux yeux…La vie reste la même.

IMG_7931.JPG

Alors, je m’apaise tranquillement, me disant que le jour de l’an très proche marquera le départ d’une nouvelle année qui se voudra meilleure que la précédente, et moins bien que la suivante.

Nous repartons sur Paris pour le jour de l’An. Nous passerons le réveillon au théâtre du gymnase pour voir « les hommes viennent de Mars et les femmes de Vénus». Un spectacle drôle parait-il J

mars10m.jpg

Et nous allons vite nous retrouver à un mois du départ pour le Nicaragua. J’attends ce moment avec une grande impatience, la découverte d’un pays, d’une population, de paysages inconnus. Nous allons en prendre plein les yeux et le cerveau ! Plein le cœur aussi certainement.

Et viendra le printemps, avec ses bourgeons qui fleurissent, le soleil qui s’échauffe, les jours qui rallongent. Et l’été…avec plein de réservations dans mes gîtes, je l’espère. C’est bien parti pour !

Ma vie se dessine devant moi, plus certaine, même si  la vie elle-même est incertaine, plus claire, plus sereine certainement aussi. La vie s’apparente à un dessin fait au crayon, on trace un trait, on gomme, on recommence avec hésitation le trait, on tente de le gommer à nouveau. Parfois, on réussit à le tracer net et sans faille. Et parfois aussi, un pot de peinture qui se trouve là par hasard, se renverse sur le dessin. C’est la cata…impossible d’effacer les traces. Juste les sécher. Mais le dessin peut se poursuivre à côté et se lier aux traces laissées par la peinture…ça me rappelle les toiles de Priscille qui dégoulinent.

IMG_0510.JPG

Bref, chacun avance dans la vie comme il peut, vous connaissez tous ça ! Chacun sa philosophie, son rythme, ses faiblesses, ses forces. L'essentiel est de suivre ses aspirations intérieures, de s'épanouir, de se nourrir par ci par là d'instants de joie et de bonheur partagés !!

Sur ce et en attendant la nouvelle année, je vous souhaite à tous de joyeuses fêtes de Noël !

Et je vous laisse avec un morceau d’Aaron en direct du Casino de Paris.


podcast




Commentaires

  • Joyeuses fêtes de Noël à vous deux également.
    J'écris ces mots sur ce cadeau qu'est la merveilleuse mélodie de Aaron.
    Je dois te l'avouer Patricia mes pensées vagabondent, j'écoute, j'entends, je rêve...Merci à toi.

  • je découvre Aaron grâce à toi merci beaucoup et j'aime ta description de la vie comme un dessin, une toile. j'aime aussi imaginer que le temps et tous les gens que nous rencontrons laissent leur marque sur ce dessin. la semaine passée, en parlant avec mes jeunes stagiaires qui n'étaient pas nées quand je passais mon bac, j'avais l'impression d'avoir vécu plusieurs vies. Alors ça me fait du bien d'imaginer une grande page où il reste des souvenirs de toutes ces vies, ces étapes différentes avec des liens entre elles.
    plein de bises, je t'envoie plein de soleil, de chaleur même si ici c'est plutot la sibérie.

  • Merci pour ce petit voyage a Paris et pour toutes ces émotions et sentiments que tu nous fait partager .
    J'aime aussi le titre retour au pays du ciel étoilé , les photos , le beau tableau de Priscille .......
    J'aime aussi voir l'endroit ou tu vas te recueillir , la tombe de Fiona , moi aussi j'ai mis un petit sapin blanc sur la tombe de Marine ...il y a sa photo aussi dans un médaillon comme Fiona.......
    Je vois que ces vacances vous ont ressourcés et que vous avez retrouvé la sérénité de Fontarèches ...
    Bonne continuation sur ce chemin que vous avez dessiné comme tu dis si bien..
    bisous

  • Toutes ces emotions passées au present ,eclairent mon coeur et mon regard tournés vers le futur, pour mieux vivre chaque instant qui m'est offert, pour comprendre un peu plus pourquoi nous avons un jour été choisi pour une mission sur cette terre !
    Alors je regarde Patoune, et j'y crois tres fort !

  • Ton message me touche, je le sens appaisé, serrein... Je vois ton visage cop's et je trouve que l'amour te va bien... Je vous souhaite beaucoup de bonheur à toi et JC. J'espère que votre voyage sera fait que de belles rencontres, de rencontres fortes d'émotions... Tu sais j'aimais regarder chez toi accrochées au mur les photos des enfants du monde, de tous ces enfants que tu avais photographié lors de tes voyages, j'espère que tu en mettra mais cette fois ci sur ton blog que je puisse les voirs (comme j'aime ça) Je suis triste de ne pas t'avoir vu cette fois-ci... Mais je suis heureuse pour toi que tu ais pû te ressourcer près de ta famille et tes amis !
    Plein de gros bisousssssssssss

Les commentaires sont fermés.