Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/11/2010

A vous les filles

Je suis triste de vous savoir tristes, j'aimerais tant que la vie soit plus simple et que tout ceci ne soit qu'un vilain rêve...Hop, on efface tout et la petite fée nous rend nos enfants.
Malheureusement dans la vraie vie, ça ne se passe jamais comme ça.

Moi, c'est en pleine nuit ou le matin que j'ai le plus de difficultés.
Je pleure en me réveillant.
Ma première pensée en ouvrant un oeil allait vers Fiona. Il me tardait toujours d'aller la réveiller, de voir ses yeux plein de sommeil et de la regarder s'étirer comme elle pouvait.
Puis venait son sourire, son grand sourire.
Rien n'a changé, ma première pensée vient à elle le matin, sauf qu'elle n'est plus dans son lit.
ça va faire bientôt 3 ans, et je ne suis plus le zombi des 16 premiers mois où ma souffrance était à moitié éteinte car je me la refusais.
J'ai arrêté le prozac il y a 1 an 1/2, j'ai avancé, j'ai pleuré des océans entiers mais putain qu'est ce que j'ai toujours mal !!
J'ai viré ma vie, j'ai déménagé, j'ai tout balancé, seule est restée cette souffrance terrible qui me fait mal partout.

Oui les filles, nos souffrances se vivent de l'intérieur. Rien ne transperce...Un sourire, un oeil pétillant, un éclat de rire, maquillage, coquetterie, tout y est !
Mais en dessous, c'est moins drôle...
Je le sais tout ça.

Et, comme dit Isa, nous sommes passés de la "grande famille du handicap" à la "grande famille du deuil", comme ça, sans s'y attendre, brutalement et sans y être préparées.
Il va falloir pourtant s'y habituer, s'adapter car ce n'est pas elle qui s'adaptera à nous.

Bientôt Noël et le Jour de l'An. Des mots qui à présent raisonnent mal en vous. Oui, ça fait peur ! Je vous comprends.
Nous à Noël, nous avons décidé de ne rien faire. Juste une messe dans la soirée. Je ne suis pas allée à une messe en dehors des enterrements depuis...plus de 20 ans, je crois bien.
Une envie cette année, une impression qu'il est vital que j'aille à la messe ce soir là.
Et pour sûr, que je vais me sentir très loin des gens que je vais y croiser...mais c'est pas grave, je n'y vais que pour elle et pour moi.
Et peut être pour lui (là haut) s'il est sage :))

Après ce sera le début d'année et, au fil des mois, des dates fatidiques pour chacune d'entre nous. Des dates pleines de douloureux souvenirs ou de merveilleux souvenirs.
Et tous les ans, il en sera ainsi. Ainsi va la vie.

Alors, prenez soin de vous, parlez, évacuez tant que vous pouvez car la vie est longue. Et cette vie qui a tout son sens, autant faire en sorte qu'elle soit belle !

 Je pense si fort à vous les filles !
Et à Jules, Marine, Kévin et Fiona, des milliers de bisous volants...

 

Commentaires

Tes mots sont toujours aussi beaux Patricia ..
Comment t'expliquer qu'ils me donnent du courage pour porter mes papillons, nos papillons encore et encore plus haut.
Comment t'expliquer que dans ma valise ils sont tous là.
Comment t'expliquer que dès que je commence à partager toutes ces émotions, nos émotions, je recommence à vivre.
Comment t'expliquer enfin que dans leurs yeux je vois cette lumière qui me dit,
-avance,
-donne,
-offre ce bonheur à tous ceux qui ne le voient pas qui ne peuvent même pas l'imaginer.
Je t'embrasse
Marie

Écrit par : marie garnier | 27/11/2010

ton texte me fait peur , très peur patricia tu sais pourquoi je fais partie de cette grande famille de l'handicap et un jour faire partie de cette famille de deuil je ne le veux pas... mais je décide rien ... on est dans l'incertain , une année de gagnée je me dis souvent ... un anniversaire de passé je me dis toujours, et cette trouille au ventre je l'ai, oui oui je l'ai , chaque matin en allant ouvrir la porte de rémi, chaque soir en allant le coucher, je veux pas le perdre au fond de moi je sais qu'un jour malheureusement .... j'ai cette trouille au ventre de vous lire , de lire comment ils vous manquent à tous , comment ferais je sans lui , vous aller dire ho la la val parle pas comme ça , rémi est là , je suis d'accord avec vous mais depuis mon ti père jules plus rien n'est pareil , plus rien ne sera plus jamais pareil, cette année j'en ai parlé avec manu , maman... avant jamais... j'avais confiance en la vie, mais la vie vous a pris vos loulous et j'ai perdu confiance ... c'est là que je me suis dis , que rémi n'est pas immortel oui oui je sais aussi que nous c'est pareil, mais on a une autre vision de la vie avec nos loulous différents... alors oui je me blinde d'amour avec lui, je l'embrasse encore plus qu'avant je le colle encore plus qu'avant mais je le laisse aussi vivre des moments pour lui et rien que pour lui ....alors noel et nouvel an cette année , ne sera pas comme les autres années non plus chez nous, mais mes bougies seront allumées pour tout nos anges et j'espère bien que de leur monde ils verront la lumière et l'amour que je leur porte .... j'ai de la peine en vous lisant je me sens presque indiscrète , j'ai envie parfois de m'éffacer pour vous laisser à vos souffrances mais je me dis de suite que vous avez besoin de rire et de sourires et qu'il faut avancer oui la vie est longue et parfois elle est courte trop courte ... alors haut les coeurs les filles vos loulous seront auprès de vous pour les fêtes et même si des larmes accompagneront ces moments là , et bien soyez fière que ces larmes soient l'amour que vous avez pour eux , parce que si il n'y avait pas de larmes il n'y aurait plus de sentiments et ça ça serait encore pire que de ne pas pleurer ............
je vous serre toutes sur mon coeur et j'envoie des tonnes de bisous volants à tout nos anges Fiona mon ti père Jules Marine et Kévin..... je pense à eux chaque jour j'ai même déjà pleuré dans le bras de winnie, fiona m'excusera je pense j'en avais besoin... tout me rattache à vous et ce , pour la vie entière , je vous aime du plus profond de mon coeur vous familles de l'handicap .... toi patricia, toi isa, toi maryse et toi laurence , des mamans pour qui je sais ce qu'elles ressentent même si moi rémi est auprès de moi car cet amour est à part des autres pour nos loulous il faut le vivre pour comprendre ....désolée si mes mots vous font de la peine , ou si mes mots vous choquent... c'est sorti de mon coeur et de mon être, j'aimerai avoir une baguette magique et vous rendre vos enfants ... malheureusement je ne peux pas , ce que je peux vous dire c'est de continuer à avancer comme vous le faites parce que je vous trouve bien courageuses .....
avec toute ma tendresse
val

Écrit par : val | 27/11/2010

Merci pour ce joli texte à la fois si triste mais rempli d espoir pour aller de l avant tout de meme
je pense fort @ vous les filles ainsi qu à vos Anges partis bien trop tot

Écrit par : Mireille | 27/11/2010

Les filles, merci tout d'abord pour le groupe que nous formons, pour cette amitié profonde qui nous lie les unes aux autres. Pour ces vies partagées, pour cette présence au quotidien, pour ne jamais laisser une de nous sur le bord de la route,aussi bien dans nos délires, que dans nos peines et dans nos doutes. Si nous avançons toutes dans le handicap , dans le deuil, dans la vie en somme c'est que nous sommes fortes de nous toutes, cette petite bande de nana chacune avec son vécu et chacune avec sa sensibilité. J'ajoute ici Cathie et Julie, à qui je pense bien fort.
Val, je connais ta peur, ca m'a fait exactement la même chose lorsque Fio est partie, c'est terrible, mais cela s'apaise.
Je vous embrasse mes amies et sachez que même si je suis moins la , même si je ne suis plus la même depuis le départ de Jules, je vous aime !!!!

Écrit par : Isa | 27/11/2010

Les filles, merci tout d'abord pour le groupe que nous formons, pour cette amitié profonde qui nous lie les unes aux autres. Pour ces vies partagées, pour cette présence au quotidien, pour ne jamais laisser une de nous sur le bord de la route,aussi bien dans nos délires, que dans nos peines et dans nos doutes. Si nous avançons toutes dans le handicap , dans le deuil, dans la vie en somme c'est que nous sommes fortes de nous toutes, cette petite bande de nana chacune avec son vécu et chacune avec sa sensibilité. J'ajoute ici Cathie et Julie, à qui je pense bien fort.
Val, je connais ta peur, ca m'a fait exactement la même chose lorsque Fio est partie, c'est terrible, mais cela s'apaise.
Je vous embrasse mes amies et sachez que même si je suis moins la , même si je ne suis plus la même depuis le départ de Jules, je vous aime !!!!

Écrit par : Isa | 27/11/2010

je vous lis, je suis très touchée par ce que vous écrivez, et même si je ne vis pas ce que vous vivez, je vous porte depuis quelques temps. Je me sens proche, en tant que cousine de patoune et Fiona, mais aussi parce que je suis éducatrice, et j'ai accompagné et aimé beaucoup d'enfants et d'adultes qui sont partis trop tot, trop vite.... et il y a eu le décès de mon neveu mickaël en montagne, le chagrin insondable de ses parents et de sa soeur, le notre... Alors, je suis un peu à côté, et je ne veux pas du tout m'imposer juste vous dire que je pense à vous, même si nous ne nous connaissons pas.

Écrit par : marie-no | 27/11/2010

Merci a vous toutes pour tous ces messages qui nous rapprochent encore davantage ..Hier soir après vous avoir écrit Patricia , Laurence et Isa pour vous faire part de mon mal être j'ai eu un sentiment de culpabilité , je me suis dit que vous n'aviez pas besoin que je rajoute une couche a votre chagrin...mais j'avais besoin d'en parler avec vous , avec notre groupe auquel je me suis moi aussi beaucoup attachée...
Et moi aussi avant je lisais souvent tes beaux textes si émouvants Patricia, et je me disais comment je vais faire pour le jour ou cela m'arrivera ...
Je remercie Cathie pour vous avoir mises sur mon chemin et moi aussi je vous adore toutes.
et merci aussi a Marie No pour son gentil message. Et Val ton texte ma beaucoup émue mais il est très beau , il te ressemble ..
merci a toi aussi et a Mimi et Marie et a toutes............On s'est créé un cercle d'amitié.....
je vous embrasse

Écrit par : maryse | 27/11/2010

Je suis très touchée par vos commentaires.

Val, Mimi, vous êtes des personnes qui aidez énormément sans même peut être vous en apercevoir.
Merci. Et personnellement vous m'aportez cette simplicité sans fausseté qui me fait tant de bien. Un naturel et une énergie malgré les épreuves. Merci les filles ! Combien de fois vous me faite rire !!!!

Marie, je sais que tes papillons te suivent partout, nos papillons. Et je te souhaite énormément de lecteurs ! Un pas de plus vers la compréhension du handicap. C'est super.

Marie-No, tu es à ta place ici. Je ne pourrais jamais penser autrement, toi qui comprend tout ce que je dis et qui a toujours été présente. Toujours.

Isa, oui ce groupe d'amies aide. Et je trouve assez dingue qu'il ait été créé par hasard juste avant le départ de Jules, Marine et Kévin...Comme si quelque chose, quelque uns, quelqu'unes nous avaient liées avant. Merci Cathie.

Bisous les filles,

Écrit par : Patricia | 27/11/2010

Patricia, tes mots comme toujours sont touchants, et vous me touchez vous toutes mamans, mes mots n'effaceront jamais la peine qui est en vous, mais sachez que je suis près de vous en pensées, même si on ne se connait pas, je mesure tous les jours la chance d'avoir mon fils auprès de moi, et je suis admirative de votre force, je vous embrasse toutes ainsi que vos petits anges qui veillent sur vous.

Écrit par : laurence (maman de maxime) | 29/11/2010

Les commentaires sont fermés.