Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Chez toi

 



podcast

Voilà venu le temps des cartons...
Par où vais je commencer ?

Je pensais démarrer par la chambre de Fiona.
Je veux être seule, seule pour me noyer une dernière fois dans mes souvenirs, entendre l'écho de ses rires quand je rangerai ses jeux de société, la sentir quand je respirerai l'odeur de ses vêtements, l'imaginer tentant de tourner des pages quand je toucherai ses livres, la voir clairement dans ma tête quand je déposerai au fond du carton ses petites affaires personnelles de fille.
Ces cartons qui resteront fermés à vie, dans un coin, quelque part, je ne sais où, et sur lesquels je vais inscrire « FIONA » avec ma plus belle écriture.
Ces 5 lettres qui s'effaceront au fil du temps pour devenir illisibles dans quelques décennies...
Ces cartons qui cacheront toute une belle tranche de vie, trop courte, faite de bonheur, de grand bonheur et de souffrances.
Et dont personne n'aura que faire dans des dizaines d'années.

J'ai mal. Elle me manque. 

Non, rien ne presse, je vais commencer par ranger des choses plus futiles dont je me moque carrément, vaisselle, objets de déco, livres, linge de maison.

Ta chambre, Fiona, je la ferai plus tard, un jour prochain.

Commentaires

  • Des larmes chaudes glissent sur mes joues en lisant tes mots si forts, ton émotion à fleur de phrase. Il y a le fait et ce qu'on décide d'en faire. Puisque cela s'annonce si puissant et si tu en faisais une fête pleine de monde et de chaleur comme l'anniversaire ? Tu invites Pierre, ta maman, tes soeurs, les éducs et à chaque objet un souvenir raconté, partagé ? Si tu dois être seule ce jour-là, fais-moi signe et mes pensées accompagneront tes gestes. Je t'aime, je t'embrasse fort.

  • une autre maman t'accompagnera.
    je t 'embrasse naik

  • Je pense à toi trés fort dans ces moments de changement et de décision.
    Gros bisous.

  • La solidité de notre volonté nous est donnée dans l'amour, Celle qui est née dans ton ventre tu prends éternellement naissance en Elle, Elle est en Toi comme tu es en Elle et votre amour vous comble l'Une à l'Autre car l'Amour n'appartient pas aux Temps, mais à Dieu. Chaque fois que tu poses ton regard, Fiona est là, sur la feuille qui ondule, dans les soupirs des arbres, dans le vent qui susurre, dans l'eau qui coule.

    Je t'embrase ma chère Patounette ...

    Pat ♫♫♫♥♥♥

  • des larmes perlent dans mes yeux
    je viens si tardivement
    je reste muette
    je voudrais me tromper
    mais en lisant Pat ♫♫♫♥♥♥ , je crois comprendre
    je ne veux pas que tu crois que je n'ai pas pensé à Vous

    ma vie a été bien peturbée, je n'ai pas d'excuses

    je m'approche de ton coeur, je t'embrasse affectueusement et regarde dans le ciel , cette étoile qui brille et nous envoie des sourires pleins d'amour : Fiona ...

  • Je sais que tu veux être seule pour le faire, mais si jamais tu changeais d'avis, n'oublies pas, je suis là!
    Gros bisous.

  • Je pense fort à toi. Je suis rentrée à Versailles avec encore 2 semaines de vacances alors si tu veux qu'on se retrouve à un moment, tu fais signe. bisous Marie-no

  • Un jour peut-être, dans très longtemps,
    Quelqu'un ouvrira les petits cartons de "Fiona" et se souviendra.
    Alors il se rappellera que le bonheur existe,
    Ici et ailleurs, toujours intime et altruiste.
    Et s’il insiste, ce bonheur ne le quittera plus jamais.

  • on a tous quelque part ds nos coeurs un petit carton plus ou moins large et épais avec ce joli prénom de gravé "fiona". les tiens seront bien évidemment les plus gros et lourds à porter, et les plus difficiles à fermer aussi...mais ces cartons sont le signe de la Vie, de la fabuleuse histoire de la Vie ...
    pourquoi ne pas les rouvrir de temps à autre quand l'envie te prend ?
    je rejoins justmarieD. Tu sais que l'on est là si tu as envie..
    je t'embrasse fort patricia.

Les commentaires sont fermés.