Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Je t'aimais, je t'aime et je t'aimerai

Je t'aimais du matin au soir et du soir au matin.
Au réveil quand je te caressais le visage pour te sortir du sommeil.
Quand je te portais dans mes bras pour t'asseoir dans ta coque.
Quand je regardais ton sourire plein de tendresse.
Quand je lisais dans tes yeux au delà des mots.
Je t'aimais quand tu riais aux éclats, laissant parfois tomber ta tête en avant.
Quand tu te moquais de moi, tu aimais ça.
Quand tu t'assoupissais tout contre moi, ton souffle sur mon visage.
Quand tu posais ta main sur moi.
Je t'aimais comme on aime son enfant, avec ses trippes, avec son âme, du plus profond de son cœur, à vouloir parfois perdre la vie pour tout lui donner.
Je t'aimais...tant.

Je t'aime, tu es en moi, à chaque seconde.
Tu m'aides, tu m'aiguilles, tu me réconfortes,  tu m'apprends encore et toujours. Tu m'apprends à essayer de comprendre...Même si je suis loin, très loin, d'être égale à ton image.
Je t'aime...tant.
Seul mon cœur pourrait parler pour expliquer mais il est muet.

Je t'aimerai...toujours.
Parce que cet Amour, rien ne l'effacera. Ni le temps, ni l'espace, ni la distance, ni la vie, ni la mort. Cet amour est éternel comme je te l'ai souvent soufflé à l'oreille, le soir, avant que tu t'endormes.

Je t'aimais, je t'aime, et je t'aimerai toujours, du plus profond de mon être.

 

 

Commentaires

  • Oui c'est bien de cela qui s'agit ! de l'image, nous sommes image de Dieu et nous fécondons suivant le désir de celui qui a dit : Allez et fécondez ! Et qui peut mieux connaître l'image de sa fille que celle qui pénètre au fin fond de son image, au fin fond de son âme, cette fameuse descente en soi même dont Zachée grimpé sur son arbre compris toute l'importance quand le christ lui dit : Zachée, hâte de descendre, car aujourd'hui il faut que je demeure en ta maison ! là où sont cachés le bien et le mal. Nous sommes comme le Père, nous avons le pouvoir de nous contempler nous mêmes et dans l'abime de notre propre fécondité nous savons, nous conservons l'image, car elle réside éternellement en nous comme en Dieu, car tout vient de Dieu … Je sais que je ne suis pas compris par tous, mais mon commentaire et espoir ma Patounette, ne l'oublie pas et tous ont du chagrin devant la séparation.

    Je t'embrase ma chère Patounette ....

    Pat ♫♫♫♥♥♥

  • je t 'aimerai... toujours
    parce que ce Amour , rien ne l 'effacera
    oui Pat* tout vient de Dieu
    tout est pour lui
    tout est en lui
    je vous embrasse tous les deux naik

  • Je sais que Fiona est toujours là
    Elle te regarde et ses yeux disent je t'aime maman
    Oui Fiona t'aime comme un enfant aime sa mère
    Cette mère qui l'a mise au monde
    Une mère et qui a toujours été là pour elle
    Une mère qui l'a comprenait si bien et la chérissait si fort
    Elle est là et te dis : merci ma petite maman

  • De précieuses informations et un excellent design vous êtes arrivé ici! Je tiens à vous remercier pour le partage de vos pensées dans les trucs que vous postez! Thumbs up

Les commentaires sont fermés.