Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/03/2009

J'ai perdu mon ami d'enfance

Pierre et moi sommes rentrés de Fontarèches il y a 1h30 environ
J'ai écouté tous mes messages et je suis tombée sur un vieux message qui date du 2 mars.
La juge des tutelles qui me prévient que Vincent est décédé et que ses obsèques auront lieu le lendemain à Crosnes.
Je n'ai pas écouté mes messages téléphoniques depuis plusieurs semaines. Pourquoi ?
Quelle conne je fais parfois !

Cette satanée maladie de Huntington l'a emporté. Et toutes ces belles années vécues ensemble dans l'inscouciance de notre enfance et de notre adolescence me reviennent en pleine tête, comme une claque ce soir !
Je revois son visage la dernière fois que je suis allée le voir. C'était le 1er février.
Je lui avais promis de revenir. Je n'ai même pas tenu ma promesse.

Je vous laisse avec cette photo de nous deux. Vous la connaissez déjà, je sais, mais c'est une belle photo qui représente beaucoup pour moi.

1258103589.jpg

21:56 Publié dans Tristesse | Tags : huntington, vincent | Lien permanent | Commentaires (10)

Commentaires

Patricia, accroches toi a cette dernière visite
ou tu as été pour lui bonheur et lumière.
nous savons l 'une comme l 'autre qu'il
faut laisser les regrets et la culpabilié sur le
bord de la route,
je viens de perdre on frère ,enterré aujourd'hui
.j 'étais loin de lui en ce jour, mais j 'ai
laissé la culpabilité sur le bord de la routen et j 'ai
passé ma journée à penser et prier pour
et ses proches, dans les larmes bien sur,
mais j 'ai été de l 'avent, il m 'a aidé

je t 'embrasse et penses aubonheur ,et à la lumière naik

Écrit par : naik | 23/03/2009

La vie, la mort, pourquoi ces deux images, dans une même émotion poignante se mêlent elles désordonnées en une immobilité crispée en nos âmes ? Souvent, comme une eau qui courre et scintille se présente à mon esprit l'image immobile et silencieuse de mes disparus, remplie de soleil l'image féconde mon ressenti, ainsi je découvre que tout se transforme dans la lumière pour la lumière.

J'ai beaucoup de peine pour toi ma Patounette, l'absence est très lourde à porter …

Je t'embrase, salut à Pierre ...

Pat ♫♫♫♥♥♥

Écrit par : Pat ♫♫♫♥♥♥ | 24/03/2009

Oh non ...
Je pense très fort à toi et à Vincent, satanée maladie et bien mauvaise prise en charge de Vincent par notre société.

j'ai de la peine avec toi.

Écrit par : justmarieD | 24/03/2009

Aucune culpabilité. Je l'ai cherché, retrouvé et cela quelques semaines avant son grand départ. Je suis heureuse d'avoir pu lui parler. Triste de n'avoir pas pris le temps de retourner le voir une troisième fois et furieuse contre moi de ne pas avoir écouté mes messages.

Comme le dit Pat, tout se tranforme dans la lumière. Et j'en ai eu la sensation cette nuit.

Marie, oui Vincent a eu une très mauvaise prise en charge. Lorsque je l'ai vu début février, il s'étouffait dans ses glaires tellement il était encombré. Rien pour aspirer, c'est un geste que les infirmières ne font pas dans les maisons de retraite.

Quand existera t-il des établissements spécifiques pour les parents vieillissants et leurs grands enfants malades ? Quand le personnel sera t-il vraiment qualifié pour faire face à diverses populations ? Quand fermerons nous définitivement ces mouroirs où personnes âgées et jeunes malades comme Vincent attendent, attendent, attendent, sans rien faire ?

Écrit par : patricia | 24/03/2009

Je ne crois pas au hasard...
Si tu n'as pas lu tes messages à temps, c'est peut-être parce que ce devait être ainsi...
Et c'est aujourd'hui que tu es AVEC ton ami...
Aujourd'hui que tu penses à son départ,
après ton retour de Fontarèches...
Crois-tu vraiment que ce soit "par hasard" ???
C'est Fio qui te guide...

Écrit par : Danny | 24/03/2009

J'espère juste que ton ami est parti dans la paix, je n'ose imaginer, vu le peu d'humanité décrit plus haut. Je suis bouleversée, il n'y a pas besoin de connaitre les gens pour les aimer....j'aimais Vincent à travers toi ma Patounette......
Qu'il repose en paix, qu'il soit enfin tranquille.....
Je pense à sa maman également, que va-t-elle devenir sans son fils qu’elle aura gardé toute sa vie près d’elle ?

Écrit par : Isa | 24/03/2009

Au moins tu l'as retrouvé avant son départ. Quand tu as décidé de faire quelque chose pour quelqu'un, tu vas jusqu'au bout, et c'est ce que tu as fait. Tu ne laisses jamais tomber. Et ça c'est très important.
En attendant, Vincent est parti rejoindre Fiona, et il va lui raconter toutes tes bêtises de jeunesse!! A mon avis, ils vont bien rigoler :-)
Bisous sœurette.

Écrit par : Sophie | 24/03/2009

Patoune, je suis vraiment avec toi, je t'embrasse très fort.

Écrit par : marie-no | 24/03/2009

désolée Patricia! Tu as été le voir, il a dû apprécier. en tout cas tu as fait des choses pour lui , tu as été avec lui au début de votre vie et à la fin de la sienne.Il n'était pas seul car tu pensais à lui!!!!!de toute façon on ne fait jamais assez pour les gens qu'on aime, on ne s'y rassasie jamais et c'est le plus important
qu'il repose en paix
gros bisou à toi

Écrit par : nadia | 25/03/2009

beaujour patricia
et bien c'est ainsi, des fois le temps nous joue un sale tour.
ou alors, il faut tout simplement se dire que ce devait être ainsi. et puis
de cette façon, tu pourras y retourner quand tu voudras et cela lui fera une visite de plus,,,, meme si c'est pos-mortem *et puis tu sais trés bien, qu'il te savait prés de lui, et que vous étiez moralement dans le coeur l'un de l'autre.
alors n'ai aucune rencoeur contre toi meme et appaise ton esprist en envoyant un petit mot ou faisant le petit geste que tu aurais aimé faire si tu l'avais su,,,,, sa maman sera certainement heureuse de savoir qu'il est des personnes qui pensent encore à lui malgré son départ.
quoi que tu fasses, je sais que tu feras pour le mieux.
douce aprés midi à toi

Écrit par : rsylvie | 27/03/2009

Les commentaires sont fermés.