Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/01/2009

Quoi de neuf ?

Pêle mêle.

Hier nous étions le 24 janvier. Fiona nous a quittés depuis 11 mois.
Quittés...pas tant que ça.
Les signes et la communication sont toujours présents.
Pas autant qu'au début, c'est vrai.
Mais elle a plein de boulot ailleurs.

Dans 1 mois, ça fera 1 an.
Nous ne ferons pas de messe, comme ça se fait parfois.
Chacun allumera un cierge s'il le souhaite.
Je ne suis pas allée à l'église depuis la messe pour le grand départ de Fiona.
Et je n'ai pas spécialement envie d'y aller.
Ma foi est en moi. Pierre aussi à sa foi. Nul besoin de l'église pour prier et communiquer.
Et puis, difficile de dire aux uns de venir et de dire aux autres de ne pas venir.
Pourtant...soyons francs et honnêtes.
Moi, je ne veux que des personnes qui aimaient Fiona.
Malheureusement, certains de la famille lointaine sont venus à son enterrement, sans avoir l'amour dans le coeur.

Surtout, le jour où je ne serai plus là, venez si vous m'aimez. Ah oui, ça parait très con ! Mais ça ne l'est pas tant que ça. Et ne soyez pas tristes. C'est important.
J'aurai retrouvé ma fille.

Je suis allée en Belgique jeudi et vendredi pour prendre en photo les mannequins qui défileront à Charleroi en février et pour prendre leur mesure.
Je me suis retrouvée devant des adolescents valides, le mètre en main..tour de poitrine, tour de taille, tour de hanche.
Clic-clac, 2 photos !
"M'dame, je suis grosse. Et si on ne me prends pas pour le défilé, je vais être très véxée parce que je saurai que c'est parce que je suis grosse".
"Mais non, tu n'es pas grosse. D'ailleurs, on dit "belle dans es formes" mais surtout pas grosse".

Puis j'ai pris photos et mesures des mannequins handicapés. Personnes handicapées moteur, personnes à handicap mental léger ou un peu plus lourd.
Je suis allée, accompagnée de Lucie (l'attachée de presse de Serge, elle même IMC) dans deux établissements. Le premier pour enfants et jeunes handicapés. Je me suis retrouvée dans l'IME de Fiona. Sauf que dans cet établissement, il semblerait que les personnes IMC mutiques ont leur chance d'exister sans se retrouver avec des jeunes lourdement handicapés mentaux. Je fais de la ségrégation, je sais, désolée. Mais rappelez vous, je deteste ce terme "polyhandicap", le fourre tout du handicap mental qui englobe des personnes ayant toutes leurs facultés mentales, si ce n'est qu'elle ne peuvent pas parler comme nous.
Puis nous sommes allées dans un établissement pour adultes handicapés. Difficile de voir de jeunes adultes mélangés à des personnes plus que vieillissantes. Pourtant il semblent vivre en parfaite harmonie. Les plus faibles étant aidés par les plus téméraires.

Les photos dans mon appareil, je me suis dit qu'il fallait que chacun et chacune ait la chance de défiler...
Nous allons faire en sorte.

L'après midi, je l'ai passée avec Serge, son adorable équipe et quelques personnes handicapées que je connaissais déjà pour les avoir déjà vues défiler lors de précedentes fêtes. Dont Cédric le fils de Martine, la femme de Serge. Stéfan, Laurent, Jessica et les autres.
Re-photos, re-mesures.
Agréable moment presqu'en famille !


Fiona me manque. De plus en plus. Chaque jour davantage. Toujours plus.

Je regrette qu'elle ne participe pas à ce défilé à venir. Elle était là au premier défilé de Serge en 2003.

Je vous embrasse tous.


Note faite spontanément. Ni brouillon, ni relecture.

Commentaires

Patoune, tu ne sais peut-être pas, mais cette semaine, guy peytavin et ma marraine sont partis eux aussi rejoindre Fiona, maman, mimi; C'est vrai qu'on a besoin de ceux qui nous aime vraiment dans ces moments là, mais parfois les gens font ce qu'ils peuvent. Guy n'avait que 61 ans, et il me semblait tellement seul depuis des années, j'avais décidé avec mino de le recontacter, une petite lettre, un coup de téléphone, ... et nous nous sommes laissées pièger par le temps. Le hasard a voulu qu'en attendant le train pour Bordeaux à Montparnasse, Mino rencontre Joëlle. Ces quelques minutes avec ta soeur m'ont fait du bien, dans cette semaine dure,et blessante. Ca va un peu mieux, je serai à Agen mercredi pour les obsèques de Marraine. Je me sens un peu plus paisible ce soir et je trouve ton message alors voilà quelques pensées partagées. (J'écris et en même temps mon regard est attiré par la superbe photo de Fiona à ma droite, j'ai du mal à la lâcher des yeux. J'aime tant son sourire, il me fait du bien).Ma religion, ma croyance, c'est de plus en plus la force des liens entre les gens qui m'aiment et que j'aime, (qu'ils soient ici ou déjà réunis , quelque soit le lieu,ciel ou paradis). C'est ce qui me porte, les dogmes et les pratiques, c'est accessoire mais ce sont aussi parfois des lieux de ressource et d'unité. j'accompagne les gens dans ce qui leur fait du bien.
et à vous deux que j'aime beaucoup, j'envoie plein de paix pour le coeur et l'esprit. bisous marie-no

Écrit par : marie-no | 25/01/2009

Marie-No, je suis désolée d'apprendre le départ de Guy et de ta marraine. Depuis des décennies, les départs se font toujours à deux...
J'imagine tout ce que cela peut remuer en toi et j'espère que mon message ne t'a pas rajouter inutilement de la peine.
Tu sais, j'ai eu de la peine le jour de l'enterrement de Fiona de voir des personnes dont je n'avais pas de nouvelles depuis des années pour x raisons et dont je n'en ai toujours pas d'ailleurs depuis...
Si je veux réussir à poursuivre ma route sereinement, je dois évacuer les douleurs qui sont en moi. Certains choissisent le psy, moi j'ai le blog de ma nénette. Et je sais qu'elle me pousse à parler même si elle ne partage pas certainement toutes mes opinions et qu'elle me trouve parfois intolérante.
Quant à la croyance, tu sais bien que moi aussi, j'ai mes convictions à ce sujet. Ma foi devient de plus en plus claire. Mais l'église ne m'attire que pour la beauté des lieux, en touriste.
Ou pour prier, seule, sans personne.

Marie-No, je suis avec toi. Fiona aussi.

Je t'embrasse bien fort

Écrit par : Patricia | 26/01/2009

Patricia,ta note m 'a touchée tu t 'en doutes;
surtout quand tu parles de signes de communication avec Fiona!je n 'ai pas ce réconfort, mais je suis heureuse pour toi de cette communication.
pour moi aussi ma Foi est ancrée dans mon coeur
et c 'est mon réconfort.je pense souvent, souvent à toi et à Pierre.
je t 'embrasse naik

Écrit par : naik | 26/01/2009

Je comprends ta note ma Patounette, elle m'inspire en ce sens, la vie pour moi est une curiosité insatiable, je la dévore de tout mon saoul que j'essaie d'écrire en quelque paroles de circonstance, c'est même sans doute à cela que me vaut l'incompréhension de mes descriptions parfois, la plupart de mon écritude cache un sentiment dominant qui me porte toujours à l'épreuve subie, mais l'important est que tu sois lucide de ton épreuve et tu es lucide dans ce que tu décris, je le sais. Ils sont venus, ils sont tous là comme dit la chanson, Fiona les a tous reçus au moment même de son départ ce qui prouve que Fiona n'avait pas d'ennemis, ni même dans sa famille et ils ne seront pas revenus ! Tu as bien raison, le blog de Fiona te protège et je dirais qu'il nous protège nous également ...

Je t'embrase ma chère Patounette ...

Pat ♫♫♫***

Écrit par : Pat ♫♫♫ | 26/01/2009

c'est certain , comme le dit si bien Pat* ton
blog nous protège.
je ne sais pas ou j 'en serais aujourd'hui si
je n 'avais pas poussé la porte de ce blog.
merci Patricia j 'ai pu dire ce qui était dans mon coeur, mais je vais aussi dire merci à Fiona.
bises naik

Écrit par : naik | 26/01/2009

Tu sais Pat, je crois parfois que je voudrais un idéal dans la relation à l'autre qui n'existe pas.
J'ai gardé en moi la souffrance de Fiona par rapport à sa solitude. Pas la solitude habituelle, non, celle qui fait que l'on ne vous perçoit pas telle que vous êtes réellement. Celle qui est provoquée par de ridicules barrières.
Mais je sais que Fiona l'a mieux compris que moi.

Oui, le blog de Fiona nous protège et nous aide.
Naik, je pense fort à toi.

Écrit par : Patricia | 28/01/2009

Coucou Patounette, un petit message avant mon départ pour Paris, plus exactement Trousseau, tu vois c'est étrange mais je viens puiser ici auprès de Fiona et de toi cette petite force qu'il nous faut même pour les rendez vous sans trop d'importance..enfin j’espère.Trousseau et gastro ca rime bien hein? Le problème c'est de ne jamais savoir à quelle sauce nous allons être mangés et le problème aussi c'est de voir Jules s'énerver, voir Peter un plomb si le prof parle trop de manger et de handicap.
Je voulais rebondir sur ta note, en te disant que je suis entièrement d'accord avec toi, les gens qui d'un seul coup se souviennent lorsque la personne est partie c'est trop facile.Venir pleurer alors que d'hab pas un coup de téléphone, pas rien..... Ca me fiche en rogne.
Tu vois ce matin je pensais à Fiona en conduisant, me disant P..... de 24 février 2008, comment l'oublier, j'apprenais la naissance de la fille de ma meilleure amie et 30 mn après le départ de Fiona.Je me revois acheter ces deux cartes diamétralement opposées et me dire que je devais être dans un mauvais rêve.Et puis cette culpabilité inutile....je ne vais pas revenir la dessus car tu le sais , mais saches Patounette que jamais je n'oublierais et que chaque jour qui passe, je pense à Fiona.Je sais , tu sais qu'elle n'est pas loin et qu'elle veille son copain Jules, je lui avais demandé, je suis certaine qu'elle le fait.
Et tu sais pourquoi j'y pensais ce matin parce que je me disais comment ce 24 février 2009 vais je pouvoir parler sur mon blog et de Fiona partie trop tôt et de Carla qui aura déjà un an, ca me parait bien indécent et surtout incongru tout ca et pourtant je sais que je n'oublierais pas et que j'aurais envie d'en parler si tu me le permets toujours.
Bravo à toutes ces personnes handi ou non de continuer à faire avancer les mentalités grâce aux défilés. Bravooooooooo
Allez hop je file l'ambulance va arriver.

Écrit par : Isa | 28/01/2009

coucou oui j'ai bien reçu tes ondes positives et de tous ceux qui ont eu une gentillesse cela m'a donné envie de me battre de continuer aussi.
j'aime beaucoup la 1 ère photo de droite très féérique beaucoup d'expression j'adore.
merci d'être là
je t'embrasse
à bientot
zo

Écrit par : zo | 28/01/2009

je ne vais pas supprimer ton commentaires mais il est parfois nécessaire de remettre les choses aux points .
c'est dommage d'en arrivé là ....je ne comprends pas toujours ce qui se passe .
il est important de continuer à communiquer entre nous tous c'est l'essentiel même de partage de compassion de pouvoir aider l'autre et vous le faite tous très bien.......
à bientôt
zo

Écrit par : zo | 28/01/2009

Isa, je t'écrirai plus longuement en perso. Mais sache que pour moi la vie est faite de bons moments, de bonheurs, de vie et de tristesse.
Une des éducatrices de Fiona, très très proche d'elle, est tombée enceinte 15 jours après le décès de Fiona. Une petite Emma est née. Pour moi c'est un pur bonheur que cette vie qui voit le jour alors que ma nénette est partie.
ça ne fait que me démontrer combien la vie est une continuité...
Alors, je suis heureuse d'apprendre que ce 24 février 2008 est née une petite fille, la fille de ton amie.
Chaque évènement à sa place...dans la peine ou la joie.
Le 24 février sera un jour particulier pour un nombre incalculable de personnes. Et j'aime cette idée, que ce jour là, à la même minute, des bébés sont nés, des personnes ont vécu des moments heureux, des gens ont pleuré, ont rit etc...
C'est ce que j'appelle la vie.
Tu sais, Isa tu es une "bonne" personne que j'affectionne énormément.
Merci de ta présence depuis des années.
Donne moi des nouvelles de Jules
Bisous

Écrit par : patricia | 30/01/2009

Merci Patounette, c'est etrange comme parfois je me sens un peu trop fragile !! Etrange non? Mais pour moi ce 24 février restera un mauvais rêve que je ne pourrais pas oublier, crois le bien.
Jules n'est pas assez grand , assez"gros" sa courbe completement cassée. Mais nous avons changé son alimentation, il faut le faire grossir un peu tit père, j'ai déjà bien du mal à le porter mais ainsi va la vie, il faut qu'il prenne du poids.
Globalement il est en forme, un peu, beaucoup de fièvre pendant 2 jours qui m'ont bien affecté, tu sais ce que c'est .Un pêt de travers et tout est difficile, on a tellement peur......
Mais ca va mieux ce soir !!!
Bises, bises, bises !!!

Écrit par : Isa | 01/02/2009

Allez ne t'inquiète pas, le p'tit père va prendre du poids. La prise de poids peut intervenir plus tard à la pré adolescence. Fiona avait réussi à grossir avec une alimentation hypercalorique (nutrison hypercalorique multifibres).
Je comprends ce que tu ressens dès qu'il a de la fièvre. L'inquiétude est quotidienne, c'est normal. Je connais tes craintes et je voudrais te rassurer.
Je t'embrasse très fort Isa

Écrit par : patricia | 02/02/2009

Les commentaires sont fermés.