Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La solitude

« La solitude est inhérente à la condition humaine. Une part de notre être restera toujours inexprimable, incommunicable. »

Une phrase trouvée par hasard sur le net mais qui traduit bien mon sentiment intérieur.
Je développerai plus tard.

Et vous la solitude, que vous dit-elle ?

Commentaires

  • il y a tant à dire..
    je vais déjà commencer par ça;
    a la mort de Denis , mon mari ala maison mais hopital à domicile , moi venant d 'avoir greffe
    de la colonne vertebrale après 6 groses interventions en 4ans, je me suis retrouvée seule
    pour tout gérer , et je me suis retrouvée dans
    un état de solitude totale,sans aide, dans un vide total,
    je commence à m 'ensortir grâce à vous tous!
    ça c 'est la solitude de l' âme ou on n 'a rien
    pour s'ouvrir vers le monde.
    il y a d 'autres formes de solitude que vous allez developper,mais là c 'etait le vide total
    oui une part de notre être est incommunicable.je suis peut être un peu sortie de ta question
    Patricia, mais cette solitude est celle que j 'ai
    vécue, et contre laquelle je lutte maintenant.

    j 'attends les commentaires car cette question
    me hante

    je t 'embrasse naik

  • Avec chaque jour qui passe grandit notre solitude, tous nos souvenirs ont pour vision notre raison, notre imagination, les pensées vertes, les tiges multicolores de l'émotion partagée, les rêves que curieusement nous dessinions comme lorsque nous étions enfant, notre enfance fraîche et dégagée de toute insouciance, sans altération aucune avec des mots qui venaient chercher asile dans les regards intérieurs, dans le même temps avec cette nostalgie poussait et se développait notre humilité, l'amour sans limite aucune.

    Pat ♫♫♫***

  • Pour moi, la solitude est une cellule dans laquelle on se retrouve emprisonnée parfois, faute d’avoir trouvé les bons mots pour s’exprimer, faute d’avoir réussi la communication, faute d’avoir laissé, impuissant, le partage des opinions se heurter à une incompréhension mutuelle.
    Face à ses idées mal exprimées donc mal reçues, le sentiment de solitude est immense.
    Ce serait tellement plus simple et enrichissant si nous pouvions utiliser la télépathie pour transmettre l’exactitude de ses pensées.

    La solitude c’est aussi ce fossé énorme qui éloigne les êtres. Ce fossé chargé en expériences parfois douloureuses, en priorités essentielles, en réorientations nécessaires, en aspirations vitales .
    Les évènements de la vie rapprochent les êtres ou les éloignent.

    Faut-il parler en s’efforçant de passer outre ce fossé au risque de se faire mal comprendre ou pire mal jugé ? Car oui à notre époque, bien que chacun aime se défendre du contraire, porter un jugement est courant.

    Ou bien, faut-il faire comme beaucoup, écouter sans mot dire, l’autre, de l’autre côté du fossé ?

  • Oui Naik, je comprends ta solitude, je la vis.

    Pat, il va me falloir relire ton commentaire pour mieux le comprendre.

    Je vous embrasse tous les deux

  • moi je vais relire ton commentaire patricia et l 'aprofondir
    je t 'embrasse naik

  • Je fais volontairement référence à l'enfance parce qu'elle l'endroit de la vérité, elle est l'inverse de l'insouciance contrairement aux idées reçues, car l'insouciance a ses repères. La solitude n'est pas dire l'absence, elle se peut voir sur toutes les altitudes, toutes les profondeurs, même au moment où la vie nous semble un anéantissement global et où il nous faut adopter de force notre destin si fatal soit il pour certain. Moi je me suis soudé à mon destin et ma solitude me permet de ne plus exister, mais d'être ce que je suis. La solitude n'est pas la séparation, le calme ou la tranquillité, elle est une haute exigence qu'il convient de manier et de respecter avec précaution car elle est un don, une identité, et c'est librement qu'elle prend résidence en nous. Beaucoup parce qu'ils sont seuls dans l'existence se comparent à des solitaires, mais ils n'ont rien à voir avec la solitude, la privation, l'absence, la séparation ne sont pas la solitude. Voilà ma Patounette ce que je pouvais améliorer pour une meilleur compréhension.

    Je t'embrase ...

    Pat ♫♫♫***

  • je vais continuer,
    nous avons besoin de nos moments de solitude
    nous retrouver "nous" faire germer les
    pousses qui sortent,
    dans cette solitude on découvre tant de choses.
    contrairement à ce que j 'ai dit en premier c 'est
    une solitude positive
    ;mon premièr commentaire est une solitude de
    souffrance.
    nous sommes fait de tant de choses
    bises naik

  • Oui je suis d'accord avec toi Pat.
    Ce n'est pas l'absence ou le manque de l'être qui nous fait ressentir cette solitude.
    Pour moi, c'est le fossé qui s'installe après de tels évènements.
    Je ne sais pas si mes propos sont très clairs pour les autres mais c'est très clair dans ma tête.

  • pour moi patrcia c 'est très clair
    le fossé exprime parfaitement

  • bonjour patricia
    la solitude fait partie de ma vie ..elle pèse parfois ..
    j'ai réussi à l'accepter c'est un phénomène de notre société....
    l'important c'est de pouvoir partager quoi que ce soit avec les autres .
    le site handicap personnellement m'a permis de rencontrer des personnes fantastiques de rompre petit à petit cette solitude et de faire place à l'envie de rencontrer les autres de les découvrir..................
    c'est pourquoi je te remercie de m'avoir envoyer le message sur mon blog qui m'a touché ...
    bises
    à bientôt
    zo

  • Coucou Patounette !! ca y est je suis là !!
    Pour moi la solitude c'est l'enfer, je parle pour moi !!
    Je ne l'a supporte pas, d'ailleurs j'ai souvent beaucoup de monde à la maison, je fais beaucoup de choses en faite je m'occupe tout le temps l'esprit .Par contre j'aime parfois rester quelques heures seule simplement pour me retrouver avec moi même, en faite, je ne suis jamais seule, je m’occupe même intérieurement en pensant !!!
    La solitude.... un mot que je n'aime pas, il me renvoie à de tristes événements parfois seul dans sa tête, parfois seul en souffrance, en incompréhension, mais aussi lorsqu'une personne disparait les autres autours finalement nous importent peu. Ne dit on pas un seul être vous manque et tout est dépeuplé, c'est ca aussi la solitude.
    Je reviendrais te lire plus tard, je voudrais faire un petit coucou à chacun de mes internautes préférés.
    Bisous à tous les deux !!!!

  • beaujour patricia
    la solitude....
    je la fuis
    vite, trés vite
    tellement, que
    meme mes oreilles se sont mises à siffler

    la solitude....
    je la haie
    depuis
    depuis qu'un jour elle est partie
    et moi je suis restée

    seule par terre sur le carreau
    (je n'étais sur'ment pas seule car trop jeune)
    mais dans mon coeur, j'étais seule

    alors la solitude
    n'est pas mon amie,,,, même si je sais qu'elle permet
    le repos de l'esprit
    le calme et la quiétude de l'instant
    la joie des retrouvailles
    l'espoir du retour

    non vraiment, l
    a solitude et moi
    on ne fait pas deux.

    douce journée à toi
    meme si je ne suis pas toujours présente, mes pensées vont bien souvent vers toi.

  • Merci Rsylvie pour ces quelques lignes qui en disent long sur ton sentiment vis à vis de la solitude. Sentiment qui est souvent le reflet de son vécu.

    Il n'y a pas pire solitude que celle que l'on ressent au plus profond de soi même, malgré les autres.

    Je sais que tes pensées sont là bien souvent.

    Je t'embrasse

  • La solitude peut avoir tellement de visages. Au milieu d'une foulle la solitude peut-être ta meillieure compagnie.
    Elle peut avoir le visage de l'exclusion , là elle est bien souvent négative au long terme.
    Elle peut aussi avoir le visage du calme ,du repos pour se ressourcer, se retrouver afin de mieux recharger les batteries pour mieux affronter les coups dures de la vie là pour moi elle est salvatrice.

  • la solitude c'est l'aprés coup d'événementS forts et bousculant de la vie et souvent dévénements douloureux car on se retrouve seul face à soi, à sa douleur, à face à des inetrrogations sur sa propre existence.
    C'est une sorte de marginalité de soi ,d'un rempart entre soi et les autres, d'isolement plus psychique, psychologique que physique car même dans la multitude on peut se sentir seul.
    la solitude peut être un état d'esprit plus qu'un resultant de situation, et c'est l'état spirituelle, de remise en question de soi, de son monde!!!
    en tout êtat de cause la solitude est des retrouvailles avec soi, une rencontre, une mise à nu de soi, on tourne son regard sur soi pour mieux rebondir et poser un regard serein sur soi et sur son entourage
    ça a un double tranchant cette histoire mais c'est une belle nourriture de l'être , de toute façon on né seul et on quitte la vie seul et on traverse la vie quelque part seul même si on est bien entouré!!!!

  • Merci Valérie, merci Nadia pour vos commentaires.
    Comme quoi la solitude est perçue par chacun différement.
    je trouve ça très enrichissant de connaître la solitude des autres et la peur qu'elle qu'elle engendre chez chacun de nous.
    Bisous à toutes les deux.

  • je la connais bien la gueuse
    maintenant je dirais que j'ai appris à l'apprécier
    c'est une bonne copine mais j'ai d'autres copines heureusement Blandine

Les commentaires sont fermés.