Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/12/2008

Liberté

Qu’est ce que la liberté ?
Ce mot me revient sans cesse en tête. La nuit, le jour, le soir, à n’importe quel moment.

Je me suis tant lamentée dans mon fort intérieur du manque de liberté, des contraintes, des horaires à respecter, du peu de temps libre…Depuis de nombreuses années, je courrais, je me pressais, je me sentais parfois oppressée avec cette envie d’exploser.

Aujourd’hui, j’ai toute la liberté espérée. Celle de faire ce que je veux quand je veux. Celle de me lever quand le monde est endormi. Celle de dire non à qui je veux, celle de pleurer quand j’ai besoin, celle de sortir à n’importe quel moment, celle de ne respecter aucun horaire, celle de me reposer quand je suis malade, celle de prendre le temps d’écrire, de peindre.

Cette liberté est effrayante. Cette liberté est solitude. Cette liberté est à l’opposé de la liberté. Car on s’y enferme sans s’en rendre compte.

Je voudrais encore vivre mes contraintes. Être dans ce carré délimité où je dois faire, je dois penser, je dois agir, je dois aider, je dois me battre, coûte que coûte.
Les murs de mon carré ont explosé…Ma fille est partie et m’a laissée seule avec ma liberté. Elle me dit d’en faire bon usage.

Une citation que j’aime particulièrement
Ecrire liberté sur le bord d'une plage, c'est déjà avoir la liberté de l'écrire. Même si la mer efface ce mot : la liberté demeure.

Que signifie la liberté pour vous ?

Commentaires

La liberté et qui n'est pas le libéralisme contrairement aux dires des adeptes de cette science économique qui a mûri en son sein et créé les guerres et notamment la deuxième guerre mondiale et son cortège d'horreur et la Shoah, ma liberté c'est le sentiment perpétuel d'abstraction virtuelle de la notion même de l'esclave que je serais toujours et elle ne peut se mesurer qu'uniquement au nom du principe de la concertation philosophique ou religieuse qui m'anime, la mort étant la fin de tout pour les athées et les agnostiques, moi j'ai la certitude de l'universalise, telle est ma liberté, ma liberté est ma foi en Dieu.

Bise …

Pat ...***

Écrit par : Pat ...*** | 19/12/2008

la liberté!!!
elle est en nous!ce n 'est pas le fait de me lever quand je veux et....
c'est en moi, j'avance ou je recule!
c 'est un choix,l surtout le choix de ne pas me
laisser aller, d'ouvrir les yeux sur les beautés
de la nature,
comme c 'est difficile à expliquer:la liberté est
une si belle chose, mais il faut savoir l 'apprivoiser!
elle approche doucement se laisse caresser
et alors elle nous donne toute sa force!
je t 'embrasse patricia , tends lui doucement la main; elle sera peut être un peu longue à s'approcher
mais crois en elle naik

Écrit par : naik | 19/12/2008

je rajoute après avoir lu pat*
oui je crois en Elle, car elle est ma Foi en Dieu, il l 'a bien mieux exprimé que moi, merci pat*

Écrit par : naik | 19/12/2008

Dans les faits, nous ne sommes pas des êtres libres comme on voudrait nous le faire croire.

Si je rencontre une personne qui refuse Etoile dans son club, elle est un obstacle au droit d'aller, et moi, si j'admets que c'est une atteinte à nos libertés aux droit d'aller, au savoir, etc, je peux aussi atteindre la liberté du refus, nous sommes en fait que des masses et fait de matières, qui parfois s'entrechoquent, etc.

Quant aux droits universels, c'est une pensée impalpable, un combat pour la liberté, au-delà et se rejoint par tous les bouts pour chaque être dans leur unicité.

La liberté s'acquiert et n'est jamais finie... Elle ne peut pas être un cercle d'ennui, elle brise seulement les obstacles malgré nos corps qui font masse...

Je ne crois pas en Dieu, mais c'est ma liberté, d'affirmer d'y croire ou ne pas y croire en tout cas, et je respecte ceux qui y croient.

Je ne veux pas m'attacher qu'à mes pensées, ni représenter une masse, ni un obstacle à qui que ce soit.

A bientôt.

Écrit par : Crépuscule | 19/12/2008

La liberté pour moi, c'est me retrouver au volant d'une voiture sur une route californienne au milieu de nulle part!! Je n'ai jamais ressenti autant ce sentiment de liberté que quand j'étais là-bas!!
Pour moi c'est ça.

Écrit par : Sophie | 19/12/2008

Patricia,

La liberté pour moi c'est de S'AIMER avant tout car quelqu'un qui n'a pas trouvé l'Amour pour soi est emprisonné dans ses sentiments, ses peurs, sa culpabilité ou bien ses doutes.

S'Aimer c'est aller à notre rencontre et nous découvrir.
S'Aimer pour Aimer ensuite...

Tu t'es accomplie dans l'Amour pour Fiona. Penses-tu pouvoir t'accomplir dans le véritable Amour pour Toi ?

Je t'embrasse Patricia

Christine

Écrit par : Christine | 20/12/2008

La liberté dont je parle est bien plus terre à terre que celle que vous décrivez. Bien sûr, nous avons tous la liberté de penser, la liberté intellectuelle et spirituelle. Et ce sentiment de liberté dont parle Sophie qui est souvent lié à l'espace.

C'est vrai que s'aimer est une forme de liberté qui permet de se libérer de ses peurs.

La liberté est-elle avant tout intérieure ? je crois bien que oui à lire vos commentaires.

Bon week-end à tous

Écrit par : patricia | 20/12/2008

la liberté, pour moi, c'est un peu comme pour sophie, marcher sur une route d'irlande qui va de la mer vers les collines, sans obligation de temps. Mais c'est surtout intérieur, être parmi les autres sans me sentir " étouffée" par leurs attentes réelles ou celles que je leur attribue.je pense que c'est lié à mon travail, j'ai besoin de vivre " pour moi", au premier degré, en quelque sorte. j'ai encore besoin d'y réfléchir, tu as ouvert une porte cachée, ma petite cousine, et j'en ai pour un moment!!!! bisou marie-no

Écrit par : marie-no | 21/12/2008

ta question me laisse sans réponse j ai beau chercher ,liberté ? mais je pense que si j avais cette liberté je me sentirais perdu avec elle ,trop de temps,trop de place,trop de vide .il faut un moment pour l adopter cette liberté ,et la elle et toi faite seulement connaissance. bisous

Écrit par : celine | 22/12/2008

La liberté pour moi, c'est choisir sa prison (les bras d'un homme, l'endroit où vivre...) tout en conservant les clés sur soi de sorte que, si l'air vient à manquer, on puisse s'échapper.
Je ne sais pas si je le dis bien.

Écrit par : Josy | 23/12/2008

Les commentaires sont fermés.