Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/11/2008

Prénom : Michèle / Profession : AMP

Michèle nous raconte son métier

Par où commencer ? Tout d’abord par dire que je n’ai pas choisi ce métier au hasard…
Je suis devenue Aide Médico Psychologique à la suite d’une longue période de bénévolat dans un Institut Médico Educatif.

Ma sœur ayant mis au monde, il y a 18 ans, un adorable petit garçon handicapé qui demande beaucoup d’attention, j’ai très vite été concernée et très sensibilisée par le handicap.

1427348876.JPG
(Michèle et Hédrick)

Mon travail en tant que bénévole dans cet IME a renforcé en moi le désir de m’investir davantage dans ce milieu dans lequel je me sentais si bien. Quelques années plus tard, j’ai postulé dans cet établissement et j’ai eu la chance d’être embauchée…

362469686.jpg
(Un après-midi fête à l'IME)

Non, ce métier je ne l’ai pas choisi au hasard !
C’est le métier de l’amour.
Le mot peut vous paraître un peu fort mais c’est ainsi que j’ai vécu ces huit années de travail… Huit années d’amour, d’échange, de rires, de larmes , d’espoir et de désespoir, de combat, de complicité, d’émotion, huit années de bonheur !

Le travail d’Aide Médico Psychologique est avant tout un accompagnement de la vie quotidienne et un travail d’équipe qui est primordial.
C’est un challenge avec des objectifs a atteindre avec et pour les enfants, les soutenir dans leurs efforts, les motiver sans cesse, les accompagner dans les difficultés quotidiennes même si parfois, nous sommes impuissants face à leurs douleurs.
Ces enfants nous donnent une sacré leçon de vie !
Ce travail ne peut se faire sans confiance mutuelle : nous devons croire en eux, en ce qu’ils sont à l’intérieur, ne jamais douter d’eux, les encourager, les aider, les aimer…

261772391.JPG


Ce métier m’a fait grandir, m’a ouvert les yeux sur l’essentiel de la vie… Je vous assure que l’on relativise après cet échange… J’espère avoir pu leur apporter ce qu’ils attendaient de moi, je me demande souvent si j’ai été à la hauteur de leurs attentes ?
Cette profession est aussi un choix de vie…

1761879060.JPG


Lors de ma formation, un jour on m’a dit :
« vous n’êtes pas là pour aimer vos patients, mais pour les accompagner »
J’ai été choquée par cette phrase… Ne pas aimer ! Alors que pour accompagner il faut d’abord AIMER, ECOUTER, AIDER…
Ce métier se fait avec le cœur, c’est mon avis et c’est ainsi que j’ai toujours fonctionner face à ces jeunes ! Voilà, j’étais, je suis et je serai toujours au fond de moi une AMP (Aide Médico Psychologique) mais je préfère dire « Amour Maintien Protection »…

Michèle

Commentaires

C'est un beau métier. Et j'ajoute que tous les professionnels qui travaillent et s'investissent auprès des enfants handicapés, des enfants malades, des personnes âgées, des personnes fragilisées, ont bien souvent un coeur GROS comme ça, plein d'amour, comme nous le dit, avec de si beaux mots, notre amie Michèle !!!
Bisous ma belle

Écrit par : Patricia | 20/11/2008

Ah cop's Michèle !! devraient être toutes comme toi les AMP ... et ce regard ! avec des regards aussi bienveillants je crois qu'on n'aurait plus envie du tout de faire changer le regard sur le handicap ...

J'ai beaucoup aimé AMP : Amour (gloire et beauté ) Maintien Protection :)

Merci Michèle d'être qui tu es.

Écrit par : justmarieD | 20/11/2008

Ma chère Cop's, il existe la question fondamentale du temps, je reste toujours frappé, comme dans l'hébétude de ceux qui du jour au lendemain, au cours d'une violence, qui pourrait être celle la maladie, celle de l'handicap ou tout simplement le fait même de naître dans la condition que l'on sait, l'abnégation absolu au temps m'interpelle. Il y a beaucoup à apprendre sur le fait même de se connaître et celui de se savoir, ainsi je repense à cet enfant de 15 ans, il y a quelques années atteint d'un cancer du foi et qui en l'espace de de trois ou quatre mois était devenu plus mure que le meilleur des philosophes. Exiger d'un encadrant qu'il n'utilise pas le plus beau mot de la planète pour soulager tant soi peut sa sœur, son frère blessé de la vie est indigne du droit d'aimer, car dans ce mot il y a toute l'essence même de la justification du bien comme celle du mal, et là encore en l'occurrence, la maladie, l'handicap n'est pas dire le mal, le mal de la vie, mais déficience de l'existence, j'aurais beaucoup à vous traduire sur la notion de bien, de mal, mais je le sais j'en agaçerais plus d'un. En tout cas ma chère Cop's bravo pour ton dévouement, j'espère que Hédrick va bien !

Je vous embrase les filles ,,,,

Pat ,,,***

Écrit par : Pat ...*** | 20/11/2008

Merci Michèle,
étant touchée par un beaufrère
je sais combien l 'AMP est indispensable.
merci je t 'embrasse naik

Écrit par : naik | 20/11/2008

je rajoute l'important comme tu dis est
l Amour l 'Ecoute et l ' Aide,et voir le sourire
de l 'handicapé quand il voit son AMP
doit être comme un bouquet qu'il t'offre
re bises naik

Écrit par : naik | 20/11/2008

Que dire après un si beau message d'amour et d'espoir. Je sais par expérience que tous les AMP ne sont pas comme toi, mais heureusement beaucoup le sont. Je retrouve beaucoup de ce que je pourrais dire dans ton message. Comme par exemple que ces enfants nous font grandir, que nous relativisons nos petits bobos lorsque nous avons la chance de les côtoyer. C'est un échange d'amour, de tendresse de leçon de vie. Je sais pourtant que ce n’est pas tous les jours facile, le handicap, la maladie, être impuissant face à la douleur ou au deuil, mais c’est aussi de petites ou grandes victoires. Merci Patricia d'avoir laisser la place à une AMP extraordinaire sur le blog de Fiona, mais avant tout je sais que Michèle est une femme extraordinaire.
Merci d'aider nos enfants à bien grandir, de les choyer en notre absence d'essayer de les rendre le plus autonome possible, de faire que nous pouvons être tranquille lorsqu'ils sont avec vous.
J'en aurais des mercis à dire, même si je suis certaine que ce n'est pas ton attente Michèle, mais c'est bon aussi de savoir combien vous êtes reconnues par nous les parents. C’est un gros travail d’équipe autour d’une seule et même personne.
Gros gros bisous à toi de la part de Jules et sa maman, très émue par cette note.

Écrit par : Isa et tit Jules | 20/11/2008

quel beau métier que celui de partager de l amour et de donner a l autre .merci aussi a toutes les amp qui accompagnent mon fils et en qui j ai confiance .merci pat ,,,hedrick va bien il prépare ces 18 ans et il ne manque pas d idées .

Écrit par : celine | 20/11/2008

beaujour patricia
je passe faire un p'tit tour et tien on parle profession sociale...
oui c'est un métier de l'amour, où l'on reçoit tant,
tant et tant que l'on ne peut que devenir meilleur...

mais quand "et un travail d’équipe qui est primordial" ne se fait pas, c'est un désastre... et je suis dans cet état de fait. alors j'ai le bourdon.
mais fort heureusement les adultes avec lesquels je travaille sont formidables. de toute façon s'ils n'étaient pas là, j'aurais fait mes valises depuis longtemps....
mais avec les années (16 ans que je suis parmi eux) on fini par créer comme une famille, alors il est difficile de se quitter.
douce journée à toi

Écrit par : rsylvie | 21/11/2008

Tu es une fille bien, ça se voit et c'est pour cela que Fiona t'aimait.
Grosses bises
Mamy

Écrit par : mamy | 21/11/2008

Tu as un coeur gros comme ça ... Fiona le savait et nous, nous l'avons découvert. Merci Michèle.

Écrit par : Pierre | 21/11/2008

Merci pour vos messages qui ont fait coulé qq larmes d'émotion, ils me vont droit au coeur, ce coeur qui a grandit au contact de Fiona, d'Hédrick et de tous les autres... C'est un bouquet de bonheur toutes ces rencontres... Leurs sourires, leurs regards, leurs mimiques...

Hier je disais à ma soeur combien Fiona me manquait, je ne me lassais pas de regarder le blog, les photos,les vidéos, puis je me suis envolée dans mes souvenirs, j'ai pleurer... Comme j'ai pleurer son absence, puis j'ai dit à ma soeur que Fiona est ma meilleure Amie, je parle au présent car elle est ...
toujours là, juste dans la piece d'à côté...
Mais je vais vous avouer que je considérai Fiona un peu comme ma fille (j'espère que tu ne m'en voudra pas ma patounette)
Fiona c'est "une grande dame" et du haut de ces 16 ans, elle m'a fait grandir, tous ces jeunes m'ont fait prendre conscience de ce qu'est la vie... Alors oui pour faire ce métier il faut regarder avec les yeux du coeur car ces yeux là on vu l'amour le vrai le pur, ils ont vu des personnes "belles de sincérité" et les yeux du coeur sont "aveugle" sur le handicap... Je veux dire par là que ce sont avant tout des personnes avant d'être des personnes handicapés...

Merci à eux d'avoir changé ma vie..............

Cop's Michèle

Écrit par : Cop's michèle | 21/11/2008

Oui ma chère Cop's, qu'importe l'handicap, le corps n'est que le vêtement de l'âme, et qu'importe s'il nous manque un bouton ou un bout de tissu à notre veste, dès l'instant que nous ayons chaud ! je le dis pour celui qui est atteint ou victime de phobie sociale, ce n'est pas le corps qui rend l'âme plus belle, mais l'amour de l'amour, tout comme ce n'est pas le costume qui fait la richesse, la vraie richesse étant celui ou celle qui le porte. Je vous le dis, un clochard vêtu d'un costume neuf ça fait rire, tandis qu'un riche habillé en haillons ça fait sourire ! Il en est ainsi du corps et de l'âme, certain d'entre vous dans la fragilité de leur corps sont né ainsi pour la gloire de l'âme et celle de Dieu, un jour vous comprendrez tout cela, pour l'instant vous êtes encore trop petits je le sais.

Je vous embrase tous …

Pat …***

Écrit par : Pat ...*** | 21/11/2008

Oh pas si petits que ça mon cher Pat ! Certains ont entendu la petite voix qui leur a expliqué que le vêtement de l'âme n'est que vêtement...

Écrit par : Patricia | 23/11/2008

Hier soir, j'ai vu les yeux d'amour dans le regard de cop's Michèle, avec Clément, un camarade de Fiona. Un jour, je vous ferai une petite note sur ce grand gaillard de Clément.

Écrit par : Patricia | 23/11/2008

Oui certes ! certains ont entendu parce qu'ils ont su écouter, mais il est triste de connaitre que nos mondes vous jugent trop souvent sur ce que vous coûtez et non sur ce que vous valez, il en est ainsi du corps et de l'âme intrinsèquement liés pour l'éternité et leur gloire. La santé n'est pas la beauté, et l'infirmité n'est pas la laideur, elles sont ensembles un rayon qui dépasse de très loin la simple métaphysique de la sexualité humaine puisque c'est le principe sacré de la fécondation ultime vers la lumière avec ou sans la santé du corps.

Je t'embrase ma Patounette & salue Pierre ….

Pat ...***

Écrit par : Pat ...*** | 23/11/2008

Bravo à Michèle pour cette présentation. Si seulement certains professionnels pouvaient voir le blog de Fiona.
Ne pas Aimer, ne pas avoir de liens avec nos enfants , c'est ce que j'ai entendu une fois lors d'une rencontre avec un medecin de l'IME de Julie................Peut-être n'avez vous pas le droit dêtre des humains (lol).
Patricia j'adore ton blog il déborde d'Amour.
Je pense à toi
Je t'embrasse
Cathie

Écrit par : Cathie | 26/11/2008

bonjour, le hasard, s'il en est, m'a donné envie de me rendre sur un forum de discussion du métier d'amp:j'exerce
ds ce domaine depuis 20 ans, et comme cela pt ts ns arriver,
je suis aussi maman d'une jeune fille déficiente, mon désir
de rester proche de personnes en difficultés est tjrs aussi
fort, je vis chaque rencontre comme une nouvelle aventure,
et bien svt, c'est l'autre qui ns montre le chemin à suivre pr
l'accompagner, au-delà de ttes les grandes théories qui
structurent notre travail, il s'agit avant tt de démontrer que
l'on croit en l'autre, avec tt le respect auquel il a droit, et avec de l'amour; cela, on peut ou on ne peut pas, ce dont je
suis sûre, c'est que l'on ne peut pas travailler sereinement
ds le secteur social, uniquement parce que l'on a besoin de gagner son pain, je ne regrette pas mes choix, bien au contraire, j'ai envie d'évoluer, j'ai passé récemment ls épreuves d'admission pr éduc-spé...je souhaite à tous familles et professionnels de continuer d'avancer ensemble

Écrit par : salviati | 27/04/2009

Je viens de découvrir votre site et je voulais dire que j'ai vraiment apprécié la lecture de vos messages blog. De toute façon je vais être abonnés à votre flux et j'espère que vous publiez de nouveau bientôt.

Écrit par : steel companies | 23/05/2011

Les commentaires sont fermés.