Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • La valise du passé

    762980189.jpgSeule sur son chemin,
    Perdue sans lendemain,
    Inquiète et indécise
    Elle a posé sa valise.
    Face à elle, le vide
    Abrupt et humide,
    Aimant de sa détresse
    Promesse de douces caresses.
    Résister, ne pas regarder,
    Rejeter et ne pas céder,
    Croire ou ne pas croire,
    Oublier le contenu de sa mémoire.
    Fatiguée, elle s’est assise
    D’un geste las, a ouvert sa valise
    Laissant s’échapper
    Ses larmes entassées.
    Elle a tenté de les retenir
    De peur qu’elles l’ouvrent à l’avenir
    Son « aujourd’hui » terminé,
    Serait la mort de son passé.
    Armée de courage,
    De son triste bagage
    Un à un elle a tiré
    Les ans de son passé.
    Couleurs douces pastels,
    Vives de l’arc en ciel,
    Sublimes et fluorescentes,
    Indécentes et violentes,
    Variété de teintes
    Et mélange d’empreintes.
    Son esprit fracassé
    Doucement s’est réveillé…
    Consciencieuse, elle a trié
    Dans le fond de sa valise usée,
    Un à un, les teintes de son passé,
    Les nombreuses questions emmêlées
    A présent, toutes bien rangées,
    Anciennes complices de sa souffrance,
    Compagnons de sa prochaine délivrance.
    Telle une vagabonde
    Ouverte sur le monde,
    Tenant sur son cœur audacieux
    Son vieux bagage précieux,
    La voilà repartie
    Sur son chemin de vie.

  • Mélissa

    Elle a bientôt 15 ans, c’est une adolescente bien dans ses baskets, belle, vive d’esprit, ouverte sur le monde.
    C’est la cousine chérie de Fiona.
    Fiona adorait lui envoyer des sms et lui dire « je t’aime ma cousine chérie ».

    J'ai retrouvé une lettre qu'elle lui avait écrite le 22 novembre 2005
    « Joie immense pour moi, vite j’aimerais pour Noël pouvoir te voir, puis tu pourras pour Noël dormir à la maison, tu pourras peut être ouvrir les cadeaux avec moi et maman et Pierre. La nouvelle maison bientôt nous irons jouer dedans. Je pourrais t’inviter au mois de janvier mois de février faire la fête crémaillère puis tu pourras monter par l’ascenseur et moi aussi. Michèle dis que je pourrais bloquer l’ascenseur pour que les beaux pompiers viennent nous sauver.
    Moi avec Michèle je ris beaucoup, elle dit souvent des bêtises. Joie pour moi qu’elle soit là car je peux parler avec le clavier, je peux taper tout ce que je pense.
    Je te fais des gros bisous. A bientôt pour janvier pour bloquer l’ascenseur pour rire."



    Et pour finir, je vous laisse sur cette belle phrase que Fiona lui avait envoyé le 1er février 2008, alors qu’une soirée avait du être annulée Fiona étant malade. C’était quelques jours avant son grand départ…

    « Joie pour moi que tu viennes à la maison. Déçue de ne pas de te voir. Bonne rencontre je voulais, pleine de trépignation de se revoir. La vie nous fera toujours aimantes par le cœur. Je te fais des douceurs de bisous »

  • Il était une fois un bateau

    Il était une fois la rencontre d’un couple avec une jeune professionnelle du handicap.

    Il était une fois une grande complicité entre cette jeune professionnelle et la jeune ado de ce couple.

    Il était une fois une belle rencontre amoureuse entre cette jeune professionnelle et un homme.

    Il était une fois une amitié naissante entre toutes ces personnes.

    Il était une fois cette jeune ado qui restera à jamais dans nos cœurs.

    Il était une fois Michèle, Pascal, Patricia, Pierre et en eux, avec eux, cette demoiselle au doux nom de Fiona.
    cliquez sur lien pour visionner l'article du journal dans sa grandeur normale.

    Il était une fois un bateau nommé Fiona…..

    928462981.jpg


    Le "Fiona" au fil des mois



    1970701444.JPG


    148903655.JPG


    838447945.JPG


    897597271.JPG


    1914717575.JPG


    1329622071.JPG


    43995097.2.JPG


    1073702505.JPG


    2019499193.2.JPG


    1161770249.3.JPG


    948985126.JPG


    643990066.JPG


    Encourageons nos amis dans ce beau projet. Ils navigueront sur les eaux turquoises de la Crète l'été prochain et offrirons aux touristes des mini-croisières à la journée.

    Bravo à vous deux, nous sommes tellement fiers de vous !!

  • Reviens

    Fiona me manque. C’en est trop de son absence, de cette douleur toujours présente, alors que chacun vit sa vie et ses occupations comme si tout tournait à nouveau normalement.
    J’ai mal de ce manque qui me ronge sans cesse, qui me fait tourner dans mon lit, qui me réveille à 3h, à 4h, à pas d’heure.
    Ma fille est partie, je la crie, je la hurle. Je veux qu’elle revienne. C’est trop dur sans elle.

    Les fêtes qui approchent m’angoissent. Comment fêter Noël sans elle ? Comment fêter le jour de l’an sans elle ? Je la revois danser l’an dernier, elle nous avait tant épatés avec ses mouvements de pieds. L’effort qu’elle faisait pour tenir sur ses jambes, elle était tellement fière et heureuse !
    Je la revois taper sur son clavier sa liste de cadeaux. Elle tapait sur son clavier des noms de jeux dont nous n’avions jamais entendu parler. Nous faisions nos recherches sur internet ensuite. Il s’agissait toujours de jeux culturels. Et elle choisissait le cadeau qu’elle souhaitait faire aux autres. Elle aimait tellement offrir.
    La décoration du sapin, les boutiques, les papiers cadeaux, les petites cartes confectionnées à notre manière…Non, les fêtes n’auront plus jamais cette étincelle de joie sans elle. Et il n’y a pas plus grande solitude que ces moments où tout le monde à l’esprit en fête…

    Reviens…

  • Guillaume Depardieu

    Juste un petit mot pour Guillaume Depardieu qui est un homme que j'apprécie.
    J'ai été très choquée d'apprendre son décès. C'est un homme plein de sensibilité et de bonté je crois, un homme au passé douloureux. Non pas qu'il faille avoir un passé douloureux pour être bon et sensible. Mais parfois je me demande si ça n'aide pas un peu pour être un peu humain...
    J'aime Depardieu, le fils (j'aime le père aussi).
    Il est parti à Garches. Il était fragile. Il avait eu une maladie nosocomiale. Et une péritonite fulgurante. Que de points communs avec Fiona.
    Il est décédé d'une pneumopathie. J'ai toujours pensé que Fiona partirait d'une pneumopathie. Non elle est partie d'un arrêt cardiaque causé par une apnée.

    Bref, pensons à lui ce soir et au tonton de Danny qui ne va pas bien. Et pour ceux qui peuvent prier...

  • Eva

    Petit bout de femme aux cheveux longs dorés, tempérament de feu, rigolote, belle à croquer j'vous dis !!!

    En images...

    Eva danse

    1795807639.JPG


    Eva danse
    380023226.JPG


    Eva danse
    734435338.JPG


    Eva danse encore
    1449783335.JPG

    Eva danse toujours
    309712418.JPG


    Eva dort
    1440066802.JPG


    Entre deux, Eva a joué, Eva a donné à manger aux chevaux, Eva a regardé un DVD, Eva a mangé, Eva a déssiné (les 2 dessins de chaque côté)

    677918135.JPG


    C'est fou tout ce qu'une petite fille de cette âge peut faire en une seule soirée !!

    Elle est trop mignonne, j'la veux bien en pension, moi !!
    Oh et puis les parents aussi sont sympas, ils se tiennent bien à table.

    1756726594.JPG