Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/08/2008

Chapeau Mamy !!!!

615687834.JPG


Entends tu Fiona qui te dit « Bravo Mamy, t’es la plus forte de toutes les mamies ! »
A 78 ans, tu es en pleine forme…et pour preuve, cette toute petite vidéo en souvenir de tes exploits.


Commentaires

Oui Mamy vous êtes très courageuse, volontaire, j’aime beaucoup les mamy et les papys. Quand j’étais tout enfant, je voulais un grand père et une grand-mère, et je m’interrogeais sur le pourquoi que j’en avais pas, mais voilà j’étais abandonné par les miens. Une seule grand-mère fut la maman de ma mère nourricière, je me souviens j’allais à la piscine et Thérèse venait me chercher avec la serviette de bain, ensuite j’avais droit à une énorme tartine crantée pleine de la rillettes maison et un verre de menthe, elle me présentait à ses amies comme son petit fils, elle mettait sa main sur sa bouche et disait en coin pensant que je ne l’entendais pas : il a beaucoup souffert. J’aimais son petit cassis, ce qui ne plaisait pas à ma mère : allez disait elle à sa fille; ça va lui donner des couleurs au petit, il en a bien besoin !
Alors chère Mamy vous êtes comblée car vos enfants sont des personnes magnifiques, je vous embrasse bien fort Mamy.

Bise …

Pat …***

Écrit par : Patlesarthois | 27/08/2008

Thérèse est décédée en 1975 d’un cancer généralisé, ça été un coup de semonce pour moi, j’allais la voir chaque mercredi après midi à la sortie du lycée. Cette femme admirable, cette Thérèse, aida quelques jours avant sa mort sa voisine à mourir, elle lui pris la main, la cajola, l’infirmière m’a dit qu’elle n'avait jamais vu un si grand amour, qu'elle était partie tranquille grâce à thérèse.
Durant la dernière guerre mondiale Thérèse cacha les juifs persécutés et d’autres acteurs de la résistance, je me souviens de monsieur Grassin photographe au Maine Libre qu’elle avait caché au péril de sa vie, je le vois là en cet instant de méditation, les larmes lui coulaient des yeux lorsqu'il évoquait le courage de son amie. Cet homme chaque année invitait la famille au complet pour déjeuner, Thérèse à ses côtés, lorsqu’on lui disait son courage, elle disait non non non !

Écrit par : Patlesarthois | 27/08/2008

Bravo mamy, vous etes super ! Fiona doit etre tres fiere de vous.
Gros bisous

Laurence

Écrit par : Laurence | 27/08/2008

Une mamie comme ça, on n’en refait plus. Rafistolé à plusieurs reprises de la tête aux pieds elle n’a rien perdue de sa dextérité. Histoire d’habitude diront certains, mais surtout, une énorme volonté. Alors Mesdames ou Messieurs tous en cœur, applaudissons notre mamie nationale et téméraire. Car il en fallait du courage pour gravir les ravines et les escaliers en rondins. Moi, j’aimerai bien en faire autant à son âge. Gros bisous mamie.

Écrit par : Pierre | 28/08/2008

Les commentaires sont fermés.