Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/06/2008

Conte pour petits et grands

Une maman, sa fée et son prince

C’est l’histoire d’une maman qui vivait avec sa petite fée aux belles boucles blondes et au merveilleux sourire.
Un jour, un homme charmant rencontra cette maman et cette jolie petite fée peu commune, dont le corps était maintenu dans une drôle de coque.
Tiens quelle petite fille étrange se dit-il…Il était intrigué, troublé, peut être un peu effrayé mais aussi très attiré…Il la regardait…

Notre fée clochette ne marchait pas mais elle s’en moquait, nul besoin de marcher pour découvrir le monde…Son fauteuil roulait et c’était l’essentiel !
Notre fée clochette ne parlait pas mais elle savait très bien se faire comprendre et pour cela nul besoin de dire de grandes et belles phrases !
Elle ne marchait pas et ne parlait pas, c’est vrai mais notre fée clochette avait de beaux yeux lumineux qui ne se contentaient pas seulement de voir. Non, ses yeux regardaient loin, très loin jusque dans l’âme.
Ses petites oreilles qui écoutaient plutôt que d’entendre !
Et un cœur, oui un cœur gros comme ça ! Un cœur empli d’émotion, d’amour et de générosité.

Et à travers son amour grandissant pour la maman, cet homme séduisant tomba peu à peu sous le charme de cette petite fée extraordinaire.
Et il se mit à l’aimer de toutes ses forces, de toute son âme.
« Ouvre toi sur le monde, aime et profite du bonheur. Ouvre-toi sur l’essentiel.
Ne t’embarrasse pas du superflu… » lui dit elle.
Il l’écouta.
Notre homme charmant devint prince au cœur tendre.
Sa carapace tomba.

Il s’ouvrit à ce monde fabuleux fait d’amour et de générosité. Il entendait les conseils de sa petite fée, il écoutait à travers ses yeux.

Elle, qui ne supportait pas de voir les enfants tristes, elle qui avait mal de les voir souffrir et disait :
« il ne faut pas penser à soi mais aux plus fragiles pour donner ce beau trésor universel. » Savez-vous ce qu’est ce trésor universel ???
L’amour…oui l’amour.
Notre petite fée clochette donnait de l’amour.

Et vint ce beau jour du 19 juin 1998, où sous un soleil éclatant, le prince charmant épousa la maman de la petite fée clochette.
Mais à travers ce « oui » nous trois savions déjà qu’il y avait bien plus qu’une simple union.
Une fusion de trois êtres indissociables qui graviraient la montagne, ensemble, passant des doux chemins tranquilles aux sentiers caillouteux et tombant parfois dans des cratères insoupçonnés et douloureux.
La petite fée était là pour éclairer leur route et les guider. Pour leur apprendre à se relever et à comprendre le sens de chaque événement.

Leur union, leur amour était éternel. La maman, le prince charmant et la fée clochette pour la vie, pour l’éternité.

Mais un matin, la fée clochette les a quittés subitement, sans prévenir et tout le monde a pleuré.

Alors, ils lui ont demandé :
« Mais dis nous, petite fée clochette, pourquoi nous as tu quittés ainsi, si vite ? Nous avons tellement mal »
Elle leur a répondu
« Ma mission ici bas était terminée, et puis vous savez, j’étais un peu fatiguée. Mais ne vous inquiétez pas, je suis toujours là près de vous, je suis une fée vous le savez ? et je veille sur vous. Ma baguette magique fait toujours des merveilles. Elle remplace la tristesse par la gaité, la souffrance par la sérénité et les doutes par des certitudes. Continuez votre chemin, nous avons dit oui pour l’éternité ».

10:38 Publié dans Poésie | Tags : conte, fée clochette | Lien permanent | Commentaires (22)

Commentaires

Ma nénette, 4 mois aujourd'hui...

Écrit par : patricia | 24/06/2008

4 mois...
Mais que ce soit 4 jours, 4 mois, 4 ans, 40 ans...
Elle est là ta Fée Clochette...
Entends son rire en cascade...
Vois sa pluie d'étoiles...
Elle ne te lache pas !!!

Écrit par : Danny | 24/06/2008

oui, elle est là.
je vous embrasse naik

Écrit par : naik | 24/06/2008

Quelle jolie et belle histoire... Je vois le sourire de la petite fée Clochette, elle veille depuis quatre mois... Nous envoie des messages de douceur et des clins d'oeil pour sécher nos larmes, elle nous guide et nous protège.

Quatre longs mois sans voir ta jolie petite frimouss, quatre mois sans entendre ton rire, quatre mois sans voir ton regard malicieux quatre longs mois sans toi et pourtant si présente à la fois...
C'est comme ci j'attendais ton retour de vacances, ta petite carte postale, tes sms pour me raconter tes journées... J'attends ton invitation pour le 18 juillet... J'attends... Et étrangement du m'envois des signes.

Je t'aime cop's

Michèle

Écrit par : merlin | 24/06/2008

Quel joli conte ! une histoire feerique mais bien reelle pourtant.
c'est enorme et tres beau tout ce que vous avez deja partagé mais l'histoire n'est pas finie, je suis sure que allez encore partager plein de choses merveilleuses....

et oui 4 mois.. on pense à toi ma belle Fiona, tu es dans nos coeurs....

Pat, je n'ai pas de son sur votre derniere video, y a t il un soucis ou est ce que cela provient de mon installation?

Laurence

Écrit par : laurence | 24/06/2008

des mots magnifiques, pleins de tendresse, de douceur ....
Ta plume est belle, Patricia. Bravo !
Ma chère Fiona, nous ne t'oublions pas et j'espère qu'Aurélie et toi jouez aux fées Clochettes .....

Écrit par : Flo | 24/06/2008

Damned ! je viens de prendre un coup de vieux, dit donc ma Laurence qu'est ce que c'est que ces manières de me tutoyer ! ! ! bon sinon t'a un souci de maintenance ma grande, si ça perdure tu charge www.skype.com c'est gratuit, tu t'enregistres et dans les contacts tu places patlesarthois, tu m'appelle et je te guiderai pour ton Unité centrale et tes programme et la maintenance ....

Bises .....

Pat ...****

Écrit par : Patlesarthois | 24/06/2008

" Damned ! je viens de prendre un coup de vieux, dit donc ma Laurence qu'est ce que c'est que ces manières de me tutoyer ! !
"
Je recommence, tu vois Laurence tu me troubles, sacré nom d'une charrette ne me vouvoie plus !!!!

Pat ...***

Écrit par : Patlesarthois | 24/06/2008

Patricia, j'ai lu ton conte des mille et une nuits, je ne me suis même pas ennuyée ni endormie.
En général, les contes existent pour faire rêver ou faire endormir les petites filles!
Je ne voulais pas dormir, je voulais connaitre la fin de l'histoire car je ne connaissais pas ce conte donc j'étais très excitée, tu vois, le Prince, la Princesse et la fée Clochette, quel programme.

J'ai beaucoup aimé, j'ai pas pleuré, je me suis pas endormie.

Bon, j'ai grandi alors!!

Pour revenir dans le monde des grands, ta note est magnifique, tu devrais écrire un livre!!

Non, je plaisante.

Sincèrement, je vois très bien Fiona dans le ciel (enfin guérie de ses maux physiques), avec sa petite baguette, une jolie petite robe, une couronne de perles et la voir virevolter deci-delà et jeter des poussières d'étoiles sur tous les gens qu'elle aime d'une part et sur tous ceux qui sont dans le besoin et la souffrance d'autre part;

Amicalement

Alix

Écrit par : Alix | 25/06/2008

Promis Pat plus de vouvoiement..... et merci pour ces renseignements, en fait cela refonctionne, mon homme avait juste coché la case "muet".
Patoune on ne rigole pas ! je sais je ne suis pas tres douée....

bonne journée à tous

Laurence

Écrit par : Laurence | 25/06/2008

Les heures passent, les jours, les semaines et les mois, mais ton absence ne passe pas. Même si ta présence se fait souvent ressentir, ce n'ai quand même pas pareil, il manque le sourire, ton odeur....

Écrit par : Sophie | 25/06/2008

Laurence...Quoi ? Moi ? Me moquer de toi ??? Noooooooon, jamais. Je rigole juste un peu...

Merci Flo pour ta venue ici. Je suis certaine, que Fiona et Aurélie ont enfin fait connaissance. Un jour, si tu le permets, j'aimerais faire une petite note sur Aurélie. Je t'embrasse bien fort.

Pat, merci pour ta vidéo. J'aime tes mots, tes pensées et tes silences aussi. C'est marrant que tu ais compris le sens de certaines phrases de Fiona, peut être même avant nous.

Sophie, l'absence est difficile pour nous tous. Certains jours où l'angoisse et la douleur sont trop fortes, je me dis que l'essentiel est qu'elle soit heureuse dans cette nouvelle vie. C'est nous qui sommes malheureux, pas elle.
De son côté, comme le disent Naïk et Danny, elle nous voit et elle est là avec nous. Le problème c'est que, même si nous ne pouvons qu'y croire parce que les signes sont nombreux et qu'elle s'efforce sans cesse de nous montrer cette présence (oserais je faire une note à ce sujet ???), nous, nous ne pensons qu'à cette absence physique qui nous fait mal mais qu'elle même ne ressent pas.

Ce que dit Michèle, je le ressens. C'est comme si elle était partie en vacances. Et parfois j'attends qu'elle revienne. Parfois je me raisonne.

Bisous à tous

Écrit par : patricia | 25/06/2008

Alix, moi non plus je ne suis pas une passionnée des contes pour petites filles (avec un N, je l'avais écrit au départ avec un M...quelle gourde !).

Je préfère en principe les histoires de la vie telles que tu les racontes.
Pourquoi ne pas mettre l'adresse de ton blog quand tu postes un commentaire ?

Écrit par : patricia | 25/06/2008

En ce jour si harmonieux, je tenais à vous remercier toutes les deux …

Il n’y a rien de plus extraordinaire que de sentir aimé.
Quoi de plus merveilleux que de vous avoir rencontré

Toi ma belle petite fée clochette qui m’a tend apporté
Toi ma si délicieuse femme qui m’a tend accordé

Vous m’avez toutes les deux admis dans ce monde féerique
Où la vie est un long et majestueux voyage cosmique

Il sonnaille encore en moi ma belle petite fée, ces doux moments délicieux, que nous avons partagé ensemble dans tes yeux malicieux

Comme une limbe, enveloppé de tout cet amour, je sens ta main se poser sur moi pour me guider dans mon émoi.

Et de cette union est né tout cet amour que nous pouvons donner à notre tour.

Écrit par : Pierre | 25/06/2008

je suis ravie on ne m a pas menti les histoires de fee de princesse et de prince existent vraiment ! continuez cette belle histoire avec la fee clochette toujours la pour vous guider

Écrit par : celine | 25/06/2008

Patricia, pour ta question, je ne mets pas l'adresse de mon blog question de discrétion! Non, tu pas m'a cru quand même, c'est juste que je ne sais pas faire, et oui, que les filles sont gourdes parfois!

Je croyais que ça ce m'était automatiquement, il faut croire que non.

D'ailleurs, pour toi, c'est pareil, quand tu mets un commentaire chez les autres, l'adresse n'apparait pas !

Amicalement

Alix

Écrit par : Alix | 26/06/2008

4 mois! ceux passés, ceux qui arriveront,c'est du temps!
ce temps qui nous échappe, qui nous prend, qui prend nos êtres les plus chères mais qui ne réussira jamais à prendre l'amour que nous portons, le souvenir que nous couvons.
Fiob peu importe le temps sur terre qui nous bouffe, qui nous broie qui nous dépasse, il ne réussira pas, bien qu'éphèmère, et à jamais à effacer ton sourir, ton rire, ton Etre.
Tu es tatoué à jamais dans nos âmes et dans nos esprits
nadia

Écrit par : nadia | 26/06/2008

c'est juste beau ce conte, j'ai l'émotion à fleur de coeur en le lisant. Alors je pense à cette petite fée et je redresse la tête, alors je pense à la maman de cette petite fée et je souris. Je lis le commentaire du prince et je ressens tout cet amour que vous savez si bien partager.

Je vous embrasse fort.

Marie

Écrit par : justmarieD | 29/06/2008

POUR LA PUCE ,POUR LA PETITE FEE QUI TOUS LES JOURS
NOUS DONNE LE CHEMIN A SUIVRE,SOUVENIRS PRECIEUX
TON SOURIRE PRESENT AU FOND DE MON COEUR ME DONNE DE LA FORCE QUAND LES MOMENTS SONT DELICATS.
REINE DES REVES JE SUIS TOUT PRES DE TOI
TU ME PROTEGES
A TRES BIENTOT DANS MES PENSEES

PHILIPPE QUI PENSE A TOI

Écrit par : PHILIPPE.SABATER | 04/07/2008

Waooouuuhhh, tu as vu Fiona qui a laissé un commentaire ??
Tonton Philippe, "les bisous d'oiseau" !

Écrit par : patricia | 05/07/2008

Merci dude beaucoup de partager vos expériences merveilleuses avec nous tous. Je vais revenir à la recherche de certaines mises à jour. Merci.

Écrit par : steel traders | 23/05/2011

Les commentaires sont fermés.