Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/11/2007

Accessibilité ?

La note de Marie sur sa soirée au concert m’interpelle et ravive en moi quelques colères et incompréhensions.
Oui, il y a certaines questions qui restent toujours sans réponse et certaines situations anormales qui perdurent.
Même si je constate en effet, une certaine amélioration de l’accessibilité ces dernières années.

Mais je reste toujours autant pantoise quand je vois la SNCF n’offrant que deux places adaptées par rame.

Ou Air France qui fait payer une bouteille d’oxygène 183 € (non prise en charge mais pas le choix car nos propres bouteilles sont refusées à bord) et place cette grosse bouteille au pied du passager handicapé. Vous avez déjà fait 8 heures de vol avec les pieds posés sur une bouteille et les genoux pliés devant la tablette ?
Et toujours Air France qui fait payer 3 places au passager qui a besoin d'une civière…

Certains châteaux, quant à eux, refusent l’accès aux poussettes et aux fauteuils sous prétexte que les roues rayent le parquet…moi je croyais que c’était les talons aiguilles.

Les hôtels dont les soit disant chambres adaptées ne sont pas adaptées.

Et combien de médecins spécialisés, dont la spécialité laisse à penser qu’un certain nombre de leurs clients peut avoir un handicap ont leur cabinet au 4ème sans ascenseur ?

Et les villes qui oublient parfois l’existence de leurs habitants handicapés…

Je n’oublie pas pour autant tous ceux qui, individuellement se décarcassent et font tout leur possible pour s’adapter. Il y en a plein ! Des restaurateurs, des hôteliers, des maires, des entreprises…

A l’opposé de l’inaccessibilité, c’est les fauteuils parqués dans des endroits où les valides n’ont pas le droit d’accès.
J’ai un souvenir qui me revient. C’était dans un parc d’attraction, nous voulions faire une ballade sur l’eau. Fiona a du monter dans une barque spécialement adaptée aux fauteuils. Et voilà la barque qui s’en va avec tous ses fauteuils à bord. Franchement, ça m’a fait très mal.
Ou effectivement comme le dit Laurence sur le blog de Marie, les concerts ou autres manifestations où la personne en fauteuil se retrouve seule sans ses accompagnateurs. Ce qui est impensable pour certains.

Une meilleure connaissance du handicap, de la bonne volonté et hop tout va aller mieux dans les prochaines décennies !!!

Commentaires

oui j'ai aussi une bonne blague de ce genre : dans une boîte en province, une personne en fauteuil roulant fut refusée ... non pour son fauteuil ... mais parcequ'elle portait des tennis ... et le port des tennis était interdit !!!
A mettre dans ma rubrique "handiblague" !!!

Écrit par : cat(e) | 16/11/2007

oui tu as raison de citer des exemples trés concrets pour que derrière non-accessible apparaissent toutes ces situations frustrantes, dégradantes, moches ... et il y en a ...

Écrit par : justmarieD | 16/11/2007

Oui, vous avez raison de dire que :

1/ certaines situations sont déplorables, vos exemples sont parlant et je pense que nombreux ici pourraient en ajouter plein d'autres

mais de rappeler aussi que :

2/ il y a parfois des gens qui ont du bon sens et pour qui le vivre ensemble n'est pas qu'un mot.

Écrit par : MoilasoeuràMoije | 16/11/2007

Les commentaires sont fermés.